La course à pied Les blogs courseapied.net : tortues

Le blog de tortues

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2008-11-17 20:49:01 : Une Tortue dodue se met à la CAP...

Janvier 2008:
Je fais 100.6kg ce matin du 01/01/2008. Je sors d'une année de galère...Deux hernies discales + prise de 20kg, on croit vite que le monde s'écroule. C'est un kiné qui m'a remis sur pattes. Les toubibs étaient sûrs de leur diagnostique; on attend que vos jambes ne soient plus sensibles et on opère... PAS D'AUTRES ALTERNATIVES....

Ah ouais ?? Elle est bonne celle là!! hahahah !
Un peu d'ironie ne fait pas de mal. Je m'en sors bien et j'ai eu de la chance.Parlons CAP please.....

J'ai donc laissé passer les fêtes et je suis maitenant prêt à remettre mes baskets.Seul bémol, faut acheter des godasses spécials GROS SACS...Chose faite le WE d'après.

Je pars pour mon premier footing, des voisins se marrent en me voyant passer , des amis me demandent si je n'ai pas peur de péter le macadam en courant. Tout cela est super drôle car c'est la pure réalité... GROS, je suis GROS. La sentence tombe au bout de 8min. Je dois stopper, si le cardio avait pu me mettre une grosse baffe pour me stopper, il l'aurait fait.....164pulsations de moyenne SVP. Je suis essouflé, je n'en peux plus, les jambes et le rythme ne suivent pas... Je marche, j'essaie de courir 10min plus tard. Ce sera comme cela pendant 3 semaines jusqu'a ce que je tienne 20' en footing. La FCmoyenne baisse à 154. Je suis loin du compte. Je devrais être à 133. On lache rien, on continue d'y aller tout doux.

Les mois passent, un forumeur va m'aider (hervé) via internet puis en mars je tombe sur un coach qui fait des suivis persos. Je décide de le suivre sur son site afin de ne pas me blesser avec des plans trop figés. Ce sera le gros déclic. Je bosse les allures petit à petit, je prends de plus en plus de plaisir, toutes mes allures s'accélèrent.. Je n'en reviens pas de ma progression.... Toutes les 3-4 semaines, mes pulsations baissent en endurance fondamentale et je gagne donc en vitesse.

Je traverse cette saison sans blessures. Je pars avec un temps de 53' au mois de mars sur 10km. Mon record sur 10km est de 46'17 et date de septembre 2006. Je me prends à rêver de le battre cette année. Serait ce possible ???
Peut on perdre 20kg , ne pas se blesser et tenter une perf ??
Et pourquoi pas ? Allons y gaiement !!!!

Septembre 2008:
J'attaque mon premier plan 10km type avec séances beurkcourt et beurklong, c'est pas facile les premières séries mais il faut tenir. Les efforts vont payer, j'en reste persuadé.. J'arrive à la mi octobre, nous sommes le 12/10 et l'heure est à la fête sur cette course.
Je vais la parcourir en aisance totale et le chrono sera au RDV , 43'42, je n'en reviens pas !! C'est fait.. mais oui c'est fait !!!!!! Le temps puce me donne 43'39...

Mon coach m'avait dit de prévoir encore une course mi novembre car il était possible de tenter quelquechose. Je n'ai plus rien à perdre, mon objectif 2008 est passé et je courerai sans pression . Les entrainements seront fait sérieusement jusqu'à la date prévu. 16/11/2008.
Les sensations sont mêmes bien meilleures qu'avant la course du mi octobre.

16 Novembre 2008:
Nous sommes donc à la dernière tentative sur 10km cette année. Je vais tout envoyer et nous verrons bien ce qu'il se passera... Les 2 premiers km seront bien trop rapides en 04'05 et 04'13, va falloir te calmer si tu veux aller au bout fo y croire !!! lol lol
Je freine l'allure, je suis bien mais il ne faut pas s'enflammer... Je régule l'allure à 90%FCM soit 04'22-04'23 jusqu'au 7èm. C'est là que je vais monter le rythme.. 8èm km.. Les jambes sont encore là, je pousse encore. Je passe le 9èmkm en 04'13.. Continue, reste droit... ne te laisse pas submerger pas la peur de lâcher. respire bien. Reste concentré.....
L'arrivée est dans un stade de foot. On fait 300m sur une piste d'atlhètisme gravilloneuse qui entoure le terrain, je vous dis pas l'ambiance quand on arrive avec le cerveau en ébullition la dedans !! Quel souvenir ! Je n'ai plus de jambes à vrai dire, je finis moins bien que prévu. Ce n'est que sur les 150derniers mètres que je vais encore pousser un peu, encore, encore... La banderole enfin !!
Je passe la ligne et je stoppe le cardio.. Je regarde..
42'55"6 !!!!! J'ai donc bouclé mon dernier km en 04'10.. Inespéré d'après mon cerveau qui voulair que tout s'arrête...........

Voila donc le CR d'une saison d'une Tortue dodue qui rêvait de courir.... Juste de courir et qui finalement s'est pris au jeu des entraînements et même des compétitions.

Bien sûr, je ne vois pas la CAP que comme cela. De multiples rencontres "virtuelles" m'auront beaucoup aidées tout au long de cette année et c'est bien sûr là que vous LES TORTUES sont importantes pour moi. Vous m'avez accueilliés parmis vous sans problèmes. Vous m'avez conseillés et soutenu tout au long de l'année et je vous en remercie TOUSTES.

Vous êtes vraiment à part dans le cosmos internet et une superbe bouffée d'air pure. ça fait plaisir de vour lire tous les jours, vivement qu'on se voit en vrai pour trinquer !!!!!

Les réactions

Par alainP, le 2008-11-17 21:06:17
Prems ... à te féliciter, FYC
Beau parcours, belle année, Chapeau

Je te souhaite de renouveler tout ça années après années.

Et bravo pour le chrono

Par Ku, le 2008-11-17 21:08:31
Tiens, pour une fois que je peux monter sur le podium !!!!!
BRAVO FYC,
Tu as suivi un entrainement structuré qui t'a permis avec opiniatreté, d'arriver au stade souhaité.....
Effectivement, tu as suivi une sacrée progression, parfois, il faut y croire!!
Félicitations

Par mel, le 2008-11-17 21:13:25
troiz alors
beau parcours FYC!!!
et au vue des photos qu'on a pu voir, je confirme aujourd'hui tu n'es plus du tout dodue :) :) :)
biz a ta famille

Par Madie, le 2008-11-17 21:23:17
Très belle perf FYC, tu reviens de très loin....

Ton CR devrait donner du courage à ceux qui hésitent à se mettre à courir par peur du regard des autres. Avec persévérance et régularité, les résultats sont là.

Par Mika B, le 2008-11-17 22:02:49
FYC. j'ai trouvé le pourquoi de ton speudo....
Punaise, j'en suis encore sur le ku heu!Cul.....
Avec des récits comme ça, passe plus souvent....
BRAVO....SUPER......... Mika

Par marie, le 2008-11-17 22:10:27
belle réussite FYC !!!!
avec de la volonté tout est possible !!!
tu as eu la chance aussi de tomber sur un bon kiné !!
bravo a toi !!!

Par JP75018, le 2008-11-17 22:23:21
Je vois que tu deviens un lièvre... Bravo!

Par Krylin, le 2008-11-17 22:47:07
J'ai déjà eu l'occasion de saluer ton parcours, mais je ne peux résister à l'envie d'applaudir de nouveau des deux mains. Sacré mental, bel état d'esprit...
j'espère bientôt partager le bitume avec toi !

Par Pelagie, le 2008-11-18 06:00:37
FYC felicitations et chapeau bas pour le progres acheve au cours de l'annee. Tout peut etre vaincu avec courage, volonte et perseverance, tu en es la preuve et une inspiration pour nous tous! Encore bravo pour ce fabuleux resultat, repose toi et recupere bien, tu l'as merite!:))

Par riri, le 2008-11-18 07:27:55
y a des photos de FYC qui circulent sous le manteau ? c'est ce que j'ai rien comprendre avec mel .... par contre s'il y en a de mel qui traine j'suis preneur ;-)

en tout cas chapeau FYC beau recit ! qui donne des ailes

Par Paikan, le 2008-11-18 09:21:03
Bravo mec, beau courage et beau récit.

Par mel, le 2008-11-18 09:32:46
riri, pour FYC, va voir sur le who's who ;) tu verras notre tortue pas dodue du tout (au passage, beau travail FYC!!) ==> maintenant j'essais d'imaginer FYC avec 100kg mais j'y arrive po!!!
et pour moi, bah tu as déjà vu une photo et tu es bien le seul par ici ;) (ton statut VIC => very important coach te donne des avantages!)

Par flodm, le 2008-11-18 13:34:44
Un immense bravo !!
De quoi remonter le moral à tous ceux qui doutent encore qu'il FAUT Y CROIRE !!!!
Et en plus tu es devenu Papa ...
"J'suis fière de toi"

Chapeau aussi à Mme FYC qui t'a certainement encouragé et supporté (supporté au sens propre et figuré ..lol)
Bilan 2008 + que positif

Par ouster, le 2008-11-18 15:30:19
Bravo FYC c'est énorme le progrès que tu as fait :)

Par Bloomer, le 2008-11-18 16:41:40
Bravo , Belle course, le Chrono est impressionnant
Belle gestion de course, BB & Maman FYC s
doivent être tes 1er supporters
Pour 2009 ça va chauffer.. ;-))

Par Ginette, le 2008-11-18 17:09:39
Alors là, respect !
Quand tu décides quelque chose, toi, tu vas au bout :D

Et sans une limobière avant ... ? mais alors , il y aurait 2 z'écoles ?
Bravo FYC

Par gérardM, le 2008-11-18 17:10:57
toutes mes félicitations F.Y.C. pour ce nouvel exploit 10 km en 42'55", soit du 14 km/heure, tu as bien mérité cette progression, tu y as cru depuis plusieurs mois, et tout a parfaitement fonctionné, c'est remarquable et je crois savoir que cela va se poursuivre en 2009, en route pour le 15 km/heure.
gm

Par fo y croire, le 2008-11-18 17:33:45
Merci Les tortues et mon coach,
Je suis très touché par vos commentaires. Je vous ai mis des photos de moi avant et après....
Je ne regrette pas la galère du début, je suis content d'en être arriver là sans blessures...
Bon, je suis un peu moins une tanche en informatique on dirait !!loooool
Merci à Krylin pour son aide à travers ses mails et surtout à DEIA qui fut la première à m'aiguiller dans mes ajouts de photos.

Je tiens d'ailleurs à avoir une grosse pensée pour elle qui a traversé un moment pénible cet après midi...

Mes pensées vont vers elle à cet instant...

AMitiés à TOUSTES,

Par mel, le 2008-11-18 18:31:32
impressionnant la métamorphose, j'y vais fort là mais on n'en n'est pas loin!!!
bravo bravo, tu dois être vraiment mieux dans ce nouveau corps!!!

par contre, j'ai pas compris le sens de la derniere photo :s !!!

Par , le 2008-11-18 19:16:00
@ Mel,
Je faisais 82kg en 2006, mes soucis de dos et une vie pas super équilibré ont fait que j'ai pris beaucoup de poids. Ce n'est donc vraiment une transformation pour moi mais un just retour des choses..mdr. C'est vrai que c'est impressionant quand on compare....

En fait , il y plein de citations sur cet immeuble à côté de la course et donc je me suis dis que comme KU aime bien la poésie ben ça lui ferait plaisir...
C'est pas le contenu de la citation qui vise KU mel' !!!!!! lol lol lol
C'est plutot l'image que je trouve sympa....

Amicalement,

Par riri, le 2008-11-18 19:37:11
FYC
impressionnant !! vraiment !!
mais je savais qu'etant un gars de l'est tu ne pouvais être qu'un gars bien !

Par mel, le 2008-11-18 21:53:56
merci FYC pour l'explication... c'est la pancarte pour personne handicapée qui a accroché mon regard (déformation professionnelle surement!!!) mais je ne voyais donc pas le rapport avec ku ;)
Je pensais aussi que la citation venait de toi et pas qu'elle était déjà inscite sur l'immeuble...
Rien compris la mel!!!!!!

Par Isach, le 2008-11-19 14:19:05
Chapeau, Monsieur FYC, sans les photos, on a de la peine à y croire. Bravo pour ta volonté. Comme quoi, quand on veut, on peut. Merci pour cette leçon de vie.

Par ouster, le 2008-11-20 15:42:15
difficile de faire le tri dans ce billet

Par Krusti, le 2008-11-22 14:19:33

Chapeau, métamorphose réussie et mieux-être à l'arrivée dirait-on ...

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Et voila la tortue dodue, c'est juste après mon 1er 10km de l'année en mars 2008. 98.5kg.... Tout est dit..lol


Et me voila en plein effort lors de cette fameuse first course, INCROYABLE non ???


Et enfin lors de la course de ce we à 80.6kg .. Nous sommes bien 11mois après mes débuts en CAP. big looool


Je dédie cette photo à Ku notre poéte......


Les 5 billets précédents

2008-11-17 05:59:02 : Premiere course de la saison - 'Down Under' - 3 photos - 19 réactions

Apres une nuit assez agitee, comme toujours avant une course, c'etait reveil matinal! Heureusement que j'avais tout prepare la veille, habits et sac!!!!!!

Apres un petit dej leger et un petit coup d'oeil rapide chez les tortues, il etait tant de prendre la route.
La meteo n'etait pas mauvaise, ciel couvert et vent de 22 a 39km/h avec temperature de 12 a 25 degres.

Il y avait deja un petit nombre de coureurs present et j'ai vite retrouve mon petit groupe de 'CoolRunners'. J'ai eu juste le temps d'aller faire une derniere visite aux WC (on sait jamais!) avant d'aller sur la ligne du depart.

Ca y est, c'est parti! J'ai eu du mal a trouver une bonne cadence au debut mais apres quelques kilometres j'ai reussi a relaxer et tout est tombe en place. Le parcours etait tres agreable, un aller/retour le long de la riviere Swan avec des petits etangs ici et la, plein d'oiseaux - pelicans, poules d'eau, canards et autres, j'ai beaucoup apprecie!

J'ai passe a 26'42 aux 5km et les sensations etaient tres bonnes et mon intention etait de pousser un peu plus aux 8km - tout allait toujours bien jusqu'au moment ou je me suis trouvee sur le pont face a face avec un gros vent de face!!!! Malheureusement ca a ete la situation jusqu'a la ligne d'arrivee...pas moyen d'aller plus vite......:( J'ai donc franchi la ligne en 53'36.

Avec un peu de recul je dois avouer que j'ai peutetre ete trop prudente et pas tout donne...C'etait la premiere course de la saison, je ne puis que m'ameliorer (du moins je l'espere!)! J'en suis quand meme contente et j'y ai pris beaucoup de plaisir, ce qui est tres important!
Voici quelques 'action shots' prisent vers la fin de la course!:)

2008-11-11 20:01:04 : Des vues,.... d'une Tortue en vadrouille ..... - 17 photos - 14 réactions

Quelques photos de la course "Les Boucles St.Quentinoises"
et des couchers de soleil, qui par leur beauté m'émerveillent...
J'espère qu'elles vous feront autant de plaisir à voir, qu'à moi, au moment de les saisir !!!!
Ku

2008-11-01 22:35:12 : Une Tortue......vous fait un signe !!!!!! - 23 photos - 43 réactions

Je sais qu'il y a parmi vous certains qui aiment les photos,
c'est une des raisons qui m'a poussé cet après-midi, à aller à la chasse aux images sur certains chemins des mes d'entrainement, malgré le mauvais temps…..
Le coin n'est pas aussi joli que celui des Callanques, je vous l'accorde, mais la beauté peut être partout, il suffit de savoir la saisir…….
Le soleil avant de se coucher, a bien voulu nous faire un petit coin d'œil… avec la promesse qu'il reviendra……peut-être demain, ou un autre jour, sûrement !!!
Si, ces clichés vous apportent un peu de félicité, moi, j'aurais une grande fierté…..

Amicalement,
Ku

2008-10-30 14:20:15 : Une Tortue qui someille à Marseille /Cassis ....... - 51 photos - 44 réactions



Un petit cr de mon escapade dans les Bouches du Rhône

Je suis arrivé le vendredi soir à Marseille, la température me semble idéale pour aller déguster une bière sur la Canebière.....

Le samedi matin, je me suis réveillé par un soleil qui brillait de mille feux, le séjour en terres Marseillaises s’annonçait bien, le temps de prendre le petit déjeuner, je me dirige aussitôt vers le Parc Chanot,lieu de retrait des dossards.
Il était 10h00 il n’y avait pas encore la grande foule, j’ai récupéré le précieux sésame numéroté et le joli tee-shirt de la 30è édition du Marseille/Cassis.

Ensuite, direction le Vieux Port pour prendre le bateau qui devait m’amener visiter les Calanques, pas de chance, à mon arrivée, il était déjà complet et comme le prochain départ était prévu 1 heure et demi plus tard, j’ai décide de chrchanger de programme et prendre la direction des Iles du Frioul et du célèbre Château d’If….
Visite très enrichissante où j’ai appris que mon compagnon d’armes le Chevalier Anselme a été l’un des premiers prisonniers du château en 1582.
J’étais tellement enthousiasmé avec tout ce que je voyais, que je n’ai pas vu l’heure passer et encore moins le bateau qui devait me reprendre, heureusement que le dernier passait 1h30 plus tard, sinon, je me voyais déjà dormir dans la cellule de mon ancêtre le Chevalier Anselme.
Retour au Vieux Port vers 19 heures, je remonte tranquillement la Canebière heureux de ma première journée à Marseille, sans me rendre compte que j’aurais du tourner à droite pour aller place de Castellane et ensuite Rond Point du Prado.
Mais voilà, après une bonne vingtaine de minutes de marche, je me rends compte que je m’éloigne de la direction que je devais prendre, je me renseigne auprès d’une jolie autotochne, si je me trouve loin du vélodrome, elle me sourit et me dit oui ! il vous faut des bonnes jambes et une bonne trentaine de minutes de marche à pied, je suis reparti en souriant, mais au bout d’un quart d’heure, la plante des pieds me brûlait et les mollets suivaient…. de plus en plus mal, si bien, que j’ai décidé de prendre les transports en commun, j’ai été bien inspiré, car il m’en restait encore 4 kilomètres à faire pour rentre à l’hôtel.
J’ai du faire en tout dans la journée, environ 14 kilomètres à pied, ce qui me faisait dire dans la foulée, que la course du lendemain, ça n’allait pas être de la purée !!!!

Dimanche matin, réveil à 6h00, après avoir pris la douche, je me dirige vers la salle à manger de l’hôtel, elle est déjà pleine de coureurs équipés qui prennent le petit déjeuner, je fais de même, ensuite direction l’arrière du Par Chanot, où nous devons déposer les sacs dans les camions navettes, avant 8h30.
Après l’avoir déposé, je me dirige vers le point de départ, Avenue Michelet en passant à l’intérieur de l’enceinte du Stade Vélodrome, je ne peux m’empêcher de regarder le stade et sa pelouse, où au soir, doit avoir lieu le match OM/PSG.

Au moment de rentrer me placer (1h30 avant) sur la ligne de départ, je constate qu’il y a déjà beaucoup, beaucoup de monde devant moi.
En attendant le départ, je m’assois par terre pour ne pas aggraver mon état de fatigue, car je me rends bien compte, que les longues promenades de la veille ne vont pas me faire que du bien, surtout qu’il va faire chaud…..
Dés le départ,les sensations ne sont pas bonnes, du coup, je me dis, qu’il ne faut pas prendre des risques inutiles, vu que la température à 9h30 est déjà assez élevée et que la montée du col de la Gineste va sûrement laisser des traces.
Je prends un départ relativement lent pour ne pas hypothéquer la montée, de toutes façons, je ne pourrais pas aller plus vite, car je sentais bien que je n’avais pas de jambes, et quand j’ai vu dans les premiers kilomètres un coureur allongé par terre assisté par des secouristes m’a conforté dans mon idée de ne pas me cramer prématurément….
Arrivé au premier ravitaillement, vers le 5è km, un véritable mûr de coureurs se dresse devant moi, qu’on le veuille ou pas, on est obligé d’arrêter, mais ce n’est qu’un mal pour un bien, car il faut bien s’hydrater, avant d’attaquer la véritable ascension, les 3 derniers kilomètre de la montée du col se profilent à l’horizon, juste avant le 10è km que j’atteins en 1h00.
Après le dixième, je me dis que le plus dur est passé, même s'il en restait encore un petit faux plat montant vers Carpiagne, j’essaye d’accélérer tout en restant concentré sur ma course pour ne pas aller au delà de mes possibilités, mais la longue descente vers Cassis m’entraîne dans une course folle qui finira par me casser à l’entame de la dernière montée, celle des pompiers à Cassis, que je grimpe à la marche, les 3 derniers kilomètres dans Cassis m’ont été pénibles, fatigué que j’étais ….
C’est avec joie que j’ai fini cette course dans les 4350 premiers sur un total de 13.000 participants ave un temps de 1h50’, je n’étais pas content de mon chrono, mais conscient qu'il était le reflet de ma condition présente.
Cette année la course a été durcie par la chaleur, j’ai vu pas mal de coureurs être assistés par les secours, peu après l’entrée de Cassis, j’ai vu un coureur allongé sur le trottoir, entouré par des pompiers, lui, il n’a pas eu la chance de se relever, car j’ai appris ensuite par la presse qu’un coureur était décédé en marge de la course M/C, d’après ce que j’ai compris, il courait sans dossard…
La course s’est terminé par une petite trempette dans l’eau de la mer, pour certains le paradis se trouvait à Cassis...

Ce n'était pas terminé pour autant, car il fallait rejoindre ensuite les bus qui se trouvait 2 kilomètres plus haut pour repartir à Marseille, où l'après-midi a été consacré à la visite de Notre Dame de La Garde et des autres jolis coins de la cité phocéenne.

Le lendemain retour à Cassis pour visiter plus tranquillement la ville et ses alentours et les 8 calanques, une pure merveille de la nature ……..d'ailleurs, j'ai été surpris par le grand nombre de randonneurs qu'on pouvait voir sur les hauteurs du GR 98.

Voilà un petit résumé de mon séjour dans les Bouches du Rhône.

Bonne visite (virtuelle) à vous....
Amicalement
Ku

2008-10-15 13:08:19 : Les tortues au 20km de Paris - 0 photo - 13 réactions

CR des 20Kms de Paris 2008 de Nafelola
En premier lieu mes objectifs
N° 1 – finir
N° 2 – La faire en moins de 2 heures
N° 3 – prendre plaisir à la préparer, à la faire, et en garder des bons souvenirs.
Les 20kms de Paris, c’est parfait, comme pour le Paris-Versailles, un petit coup de RER et on est au pied de la tour Eiffel. Sauf que ce week-end, la SNCF a coupé la voie pour faire des travaux et j’ai été obligé de faire un détour par la défense avec 1h30 de trajet et 3 changements.
Pas grave, le soleil est au rendez vous, la douceur aussi et cela tombe bien car j’aime pas la pluie.
Par contre à cause de ces travaux soit j’arrive sur les lieux vers 8h30 c'est-à-dire départ 7 heure de la maison soit j’arrive vers 9h45. Pas d’hésitation ce sera une arrivée à 9h45. Pas besoin d’être devant.
Arrivé au pied de la tour, ce n’est pas devant ni derrière que je me retrouve mais carrément de l’autre coté des grilles d’entrées. J’ai devant moi 20 000 personnes qui va falloir que je double TOUTES une par une. Pas de soucis, un petit bisou à Madame et au fiston qui m’ont courageusement accompagné et je me mets à la queue. Il y en a encore pas mal qui arrive après moi, j’étais loin d’être le dernier, j’arrive à me glisser à l’intérieur des grilles. On discute un peu entre nous, on se demande en combien de temps on va pouvoir passer la ligne de départ. L’ambiance est bonne car autour de moi, nous sommes peu à vouloir faire un chrono.
Nous commençons à avancer, je suis sur le coté et j’avance plutôt vite, je me dis qu’a ce train là, bonjour les bouchons sur le parcours. Je passe enfin la ligne et déclenche le chrono. Un petit coup d’œil sur l’affichage du cardio, 236bps, tout va bien sauf lui apparemment.
La côte du début monte pas très fort mais ça monte quand même, difficile de trouver de la place pour mettre les pieds, je m’aligne sur le mouvement général sans chercher à changer de rythme. Je suis en fin de compte obligé de ralentir puis ré-accélérer, de slalomer, de faire attention à ceux qui slalome aussi, pas facile de se concentrer.
1er kilomètre toujours autant de monde partout, un regard sur le chrono, plus de 6,30, le cardio qui retrouve un semblant de forme affiche quand même 171 et là une claque au moral. Je me dis que c’est mal parti.
Jusqu’au 2eme kilomètre, toujours aussi dur de trouver un rythme, le cardio qui flirte entre les 165 et les 170 et le passage à plus de 12 mn. Moi qui voulais commencer en dessous des 150 dans les premiers kilomètres et faire le gros du parcours autour des 155 c’est mal parti. Coté temps, on verra bien, je ne suis pas la pour faire un super chrono.
Au troisième, je vois que je rattrape mon retard, je vais peut être finir en 2h Le cardio descend aussi, je me sens bien alors je décide de continuer comme ça et ne rien changer.
La traversé du bois se passe bien, les sifflets et quolibets contre ceux qui sorte des sous bois après avoir coupé rompe un peu la monotonie, il y en a même un qui c’est pris les pieds dans la bande et qui se retrouve à quatre pattes. Triche ou pas, ce n’est pas vraiment mon problème mais comment ne pas avoir un fou rire devant son air bête lorsqu’il s’est relevé devant moi et s’est intégré à la meute.
Arrive les quais, le pont Mirabeau en vue au loin et je me demande comment Ginette va bien pouvoir me trouver au milieu de cette foule (Je ne savais pas alors qu’elle était en train de vider des bières avec Ouster). Arrivé près du pont, je scrute et ne la voie pas, moi qui comptait me poser un peu en dégustant une Leffe et en discutant, c’est raté. Pas grave, j’ai la frite et je continue.
Sans vouloir forcer, je double du monde, beaucoup de monde, je regarde mon temps, je suis maintenant bien en dessous de 6mn par km mais à combien exactement aucune idée. Question multiplication, Je connais ma table des 6 et ma table des 5 pas les intermédiaires.
D’autres me double quelques fois sans ménagement, Je sais c’est pas facile mais un petit mot d’excuse même répéter 10000 fois ça coute rien (du souffle mais ils en ont à revendre non ?).
Je vois la Tour Eiffel, la prochaine fois qu’elle sera en face de moi, je tiendrai le bon bout. En plus ma petite famille doit m’attendre pas loin sur le coté gauche, je serre à gauche et fixe tout le monde, j’ai pas envie de les rater.
Ils sont là, freinage d’urgence, un petit bisou à chacun, quelques mots et hop ils me réexpédient sur le bitume, sans cœur.
C’est mieux que l’EPO les bisous, il me reste 6km à faire et j’ai mal nul part, je veux accélérer mais une petite voix me dit de faire gaffe, l’arrivée est de l’autre coté de la seine.
Et me voila sur le pont, je me souviens des recommandations de Krylin sur la petite grimpette de la fin qui est assez traite et surtout sur les derniers km qui restent alors que l’ont croie avoir fini. On est à 17km et moi j’en ai jamais fait plus, au-delà de cette ligne c’est terra incognita. Donc j’écoute sa sagesse et garde le même rythme. Mais pas évident de savoir car j’ai l’impression que je double de plus en plus de monde. Vont ‘ils moins vite ou alors j’ai dû accélérer sans m’en rendre compte. En regardant le chrono, je vois bien que je serai en dessous des 2h, voir même des 1h55 mais j’ai pas la tête à calculer.
La grimpette arrive, elle monte en effet, mais en haut tout va encore bien, donc j’accélère, pas pour gagner des secondes mais juste parce que je me sens bien et que je sais que je vais la finir, je sens l’écurie. Je devais recroiser ma femme et mon fils mais je les ai pas vu. Bip Bip.
Voila la ligne, je la passe regarde mon chrono (et oublie de l’arrêter complètement), 1h47mn et je ne sais plus combien de secondes. Le cardio, aucune idée, je ne pense pas à le regarder, d’ailleurs je ne l’ai plus regardé depuis longtemps, j’ai fait ma course au feeling.
Content d’avoir fini, content d’avoir fait ce temps, et surtout content d’être en plutôt bonne forme.
Le plus dur en fin de compte à été de slalomer, de ralentir puis d’accélérer sans arrêt pour doubler d’autres coureurs sans les gêner, de monter et descendre les trottoirs, je courrais pas mal sur le coté au niveau des quais.
Après avoir récupéré ma médaille, quelques denrées et boissons (sans bulle, bof bof), je croise Krylin avec sa femme et son fils (toujours aussi impeccable le fiston, c’est une vrai crème celui là) ce qui nous permet d’échanger nos impressions.
Je retrouve ensuite femme et enfant pour un retour au bercail en près de 2h par les transports en commun.
J’aurais mieux fait de rentrer à pied, Paris Versailles c’est juste 16km.

Et voici un lien pour quelques photos :
http://picasaweb.google.fr/veroginette/2008101220kmParis?authkey=a5CLSI0Q1zU#

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net