La course à pied Les blogs courseapied.net : tortues

Le blog de tortues

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2008-09-15 15:25:54 : les triplettes d'Auray-vannes

La course vue par Mac

Attention :
Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé ne serait pas du tout fortuite !

Objectif de ce semi : une course à allure marathon, test du grand jour prévu dans 3 semaines…. Mais également une rencontre de tortue.
La rencontre a lieu vers 11h40 précises avec Ginette, pour un rendez-vous prévu à 11h30, nous sommes donc accueillis par un « ah ben quand même ! » de la dite Ginette.
Aussitôt, il est question d’apéro pour les invités de Mr et Mme Gigi et Mr Mac. Repli stratégique vers la cuisine pour Ginette et moi : opération Pâtes.
- Gigi : « on met un peu de sauce tomate ? »
- Mac : « ah ben oui ! »
- Gigi : « un peu de beurre »
- Mac : « ben, tiens, ça serait trop sec, autrement ! »
Et hop, nous passons à table, au milieu des convives qui carburent au Coteau du Layon. Nous mangeons nos pâtes en sniffant le verre de Mr Mac …
Toujours pas de stress mais il est temps de revêtir nos habits de strass et de paillettes qui font de nous des coureuses à pied … et là, il y a comme une petite boule au milieu de l’estomac, oups, il est temps de prendre la route direction Auray !
Au milieu de la foule, nous retrouvons (par le plus grand des hasards) Marie. Papotage, tout ça, nous nous dirigeons vers le départ… et déjà Marie s’enflamme. Elle remonte vers la ligne et nous essayons, en vain, de lui dire que nous, avec Gigi, ce n’est pas la peine qu’on se place trop près de la ligne vu l’objectif de temps.
Le départ donné, nous reverrons Marie à l’arrivée …
Les 1ers kilomètres se déroulent sans embûche et nous attaquons la première difficulté : la côte de baden. Sagement, Ginette marche, moi je commence par courir et me raisonne : mon médecin m’a dit pas de course en côte, donc je freine.
Les kilomètres passent, Gigi commence à souffrir, j’hésite à l’achever, mais non, je joue les bonnes copines … jusqu’aù 14ème kilo. Dans un dernier souffle Gigi me dit « Vas-y », du coup je libère la bête de course qui sommeille en moi (he he he). Je remonte des coureurs, je suis en forme, les jambes tiennent, le souffle aussi, la tendinite ne dit trop rien. Je me dis qu’à un moment, ça va lâcher, ben non ! A 2 kilomètres de l’arrivée, j’accélère. La flamme rouge du dernier kilomètre me dope, je pousse la machine. L’arrivée sur le stade me booste encore, d’autant plus que le tartan après + de 20 kilomètres de bitume me donne l’impression de courir sur un gros tapis moelleux. Au final, 2h16’14’’, l’objectif de départ ! yes !
Nous finissons sur l’herbe à siroter une bonne bière bien fraîche. + tard, beaucoup + tard (il n’est que 21 heures !), avec Mr et Mme Marie et Mr et Mme Gigi nous nous offrons notre goûter bien mérité : un kouign amann bien gras et bien sucré avec un coup de cidre et de vin nouveau.
Bilan très positif de cette journée : un objectif de temps réussi, de bonnes sensations et un super moment avec les tortues ! je veux bien recommencer dès demain .
__________________________________________________________________________

La course vu par marie !

Attention :
Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé ne serait pas du tout fortuite !

l'objectif de ce semi s'est perdu les 15 derniers jours du plan suite a une pu...d'angine qui a tout sapé ,les jambes et le moral !
mais il y avait" the " rencontre et ça je ne pouvais pas la louper .
la première a eu lieu a la remise des dossards .
"vous êtes ou ? on arrive !
t'as les cheveux rouge ? (ah non juste la couleur qui est passé ) t'es en jean , t'as un sac a dos ?
regardes a gauche ! je tourne la tête a droite forcément, avant de voir gigi a ma gauche lever le bras , portable a l'oreille .
j'ai échangé un petit tour en voiture a vannes contre 2 pots de confiture de framboises ....
et nous voilà au" jameson café " a papoter devant devinez quoi ....une grimbergen !
nous prenons rendez vous pour le départ du lendemain .
ce qu'il y a de bien avec les courses l'après midi c'est qu'on n'est pas obligé de se lever aux aurores !
Mais le petit déj a quand même de la peine a passer et plus le temps passe et moins je me sens bien d'autant plus que les 17/19° annoncé sont remplacé par un 24 /26 ° .
le soleil est au zénith mais pas moi !!!
je retrouve ginette et mac que je n'avais pas vu encore autour d'un rond point parmi la foule .
on va sur la ligne du départ , entrainée par mon amie , j'entraine a mon tour les filles dans le peloton .
le départ est donné et je m'élance avec francine qui me dis qu'on reste au moins ensemble 3km mais je la perds au bout du premier et là j'ai pendant un court instant la pensée d'attendre mac et gigi et de le faire avec elles .
Ce n'est pourtant pas l'esprit de compétition qui me motive. Je cours en écoutant et regardant les autres coureurs car le paysage ....bof....
au 11ème , je suis a 1h et ça peut aller , j'ai géré les côtes et je m'arrose bien , j'ai gardé ma bouteille a la main.
j'aurais un coup de pompe au 18ème mais je sais que j'ai déjà ralenti le rythme et que je ne ferais pas - de 2h .
L'arrivée sur le stade est toujours motivante mais il ne me reste pas un chouia dans les jambes pour aller plus vite .
2h01'.la course en elle même ne me laisseras pas un grand souvenir .
je rends la puce et reçoit en échange le tee-shirt et le bol breton .je vois mac et on se donne rendez vous a la buvette .
après 10 allers retours et 15 tours de buvette , je retrouve mon mari et gigi et je peut enfin aller prendre ma douche , il est déjà tard et + tard encore quand nous finissons cette superbe journée avec mac et Mr et leur jolie petite fille aux baskets lumineuses chez Mr et Mme gigi autour d'un kouing amann , bernache et cidre breton .
parce que nous le valons bien !!!!!
Un week-end bien sympa ! Que je n'aurais pas voulu manquer !

__________________________________________________________________________

La course vu par Ginette !

Mon troizième … et probablement dernier Auray-Vannes !
Pourquoi ? parce que je n'aime pas les côtes :(
(mais n'ais-je pas déjà tenu ces propos les fois précédentes ?)

Okay, okay , j'arrête de râler et je raconte l'aventure. Car malgré cette déconvenue, profil de course "jamais, au grand jamais" plat, même s'il vrai que pour pour un/une montagnarde il y a matière à sourire, les bons moments, les choses plaisantes, "la vraie vie quoi !" non pas manquées sous le soleil bretons.

L'avant course :
Arrivée sur le sol Morbihannais vendredi soir, d'entrée d'jeux j'attaque la spécialité locale : pizza chorizo et chianti. Le régime pâtes ayant prématurement commencé dès le jeudi midi, je m'accorde une dérive. Je ferais encore tortellini samedi midi, coquillettes samedi soir et tagliatelles dimanche midi. Mais qu'on ne me parle plus de pâtes avant "ouhlala !"

Samedi, le grand moment de la journée fut la rencontre avec Marie. Il s'en ai fallu de peu que je ne sois pas a l'heure au rendez-vous (toutes ces boutiques IN-CROY-ABLE !) mais nous nous retrouvons bel et bien à l'entrée du stade de Kercado :)
Et là, ni une ni deux, je débauches Mr et Mme Marie : "venez j' vous emmène, montez donc dans ma titine !", pour une (et une seule) bière (toute petite) près du port de Vannes.
Nous sommes les pieds dans le sable (véridique), le soleil couchant dans les cheveux, et bien sur, nous parlons stratégie :)
Anecdote : à la fin de ce rencard limobière, j'ai carrément planté Marie (et mari) sur le port pour une séance de ciné. Comme ça. Vlan. Je pense qu'ils ont du ERRER de longues heures avant de retrouver voiture et hotel :D (*)
Dimanche, au chant du coq, l'angoisse s'installe : Miss Mac' (ça fait assurance :)) va arriver dans quelques heures ! Vite, la chek-list :
Leffe, okay. Grimbergen, okay. Cidre, okay. Kouign amann, okay. Nouille (ah ben oui! Encore !), okay.
Pfiuuu. Je me détend. Je vais même faire un tour au bourg en vélo.
L'heure de not' repas arrives et en effet, 3-4 autres convives auront la méchante idée de prendre l'apéro pendant que nous nous efforçons de bien macher nos pâââââates (pour la recette de tagliatelles, cf cr précédent).
Puis c'est l'heure d'enfiler la tenue … Télephone : " Salut c'est Madie. Comment ça va ? prêtes ? wouais, moi, nan , j'cours pô , ça pèle ! " (parce qu'elle parle comme ça , la Jurassienne).
On s'attaque à l'équipement technique, dossards épingles et puce.
Anecdote : Mac' n'a jamais vu de puce ! whôooooo la nulle.
Anecdote2 : Madie envoi un sms pour nous mettre la pression avec le chrono de Ouster. Et paf ! même pas mal :)
Bon, j'accélère.
On fonce à donf à Auray, on arrive à l'heure, parking, tout, bien et … 3h pour me décider "prends-je ou prends-je point mon bidon dans le dos ?". Mac' de son côté test la tenue des p'tits bidons sur sa nouvelles ceintures. Il lui faudra faire un effort intellectuel intense pour trouver une combine afin qu'ils tiennent en place.
2 tours de rond point en trotinant, une pause pipi derrière une voiture, et OUF retrouvaille avec Marie's band. C'était plutôt mal barré vu la foule. De plus le départ à changé depuis la dernière fois ! ;(
Nous nous faufilons dans la barrière "élites" et attendons, index sur la montre, pied droit en opposition arrière, buste incliné, que 15h pêtante sonne.

La course ! (c'est long, hein, comme cr :) )
Alors j'abrège.
Des montées, des descentes, pleins de gens partout, des accordéons, une bombarde, des casseroles, la foutu côte de Baden, la foutu côte de Moustoir, la foutu côte de Vincin … et pas de casquette (oubliée).
Alors ce qui suit me coute un effort quasi insurmontable à écrire (c'est d'ailleur la raison pour laquelle ce cr arrive si tardivement), c'est que je dois reconnaître publiquement que … heu … comment dire … le boulet … C'EST BIEN MOI !!! :(
J'ai vite senti que je n'avais pas de quoi fanfaronner, plutôt envie de me plaindre même (va pour un point de côté ici, puis là, puis pas d'jambes … puis chaud puis soif …).
Et puis Mac' a cessé de m'annoncé les temps de passage au 12eme km. ETRANGE. Elle n'a rien dit au 13eme ni même au 14eme d'ailleur. Je me suis arrêté une fois de plus pour marcher (déjà 2-3 fois qu'elle m'attendait dans les côtes … peur de se perdre probablement :) ) et là je lui ai dit :
"file, laisse moi mourir seule dans le fossé. Part et gagnes. Tu peux encore tous les rattraper !"
... ET BIEN ELLE L'A FAIT LA CHAMEAU !!!!! ELLE M'A PLANTE LA.
(comment ? vous auriez fait pareille et même plus tôt ? Aaaah les sal…)
Je pense (je suis sure en fait ) qu'elle ne m'annoncait plus les temps parce qu'ils dégringolaient : fini les 6' et des brouettes au kilo, nous étions bien dans les 7' et des brouettes. Et ceci depuis 3 bornes. Baaaaah t'es une pôte, tiens, d'être restée si longtemps ! :))

Ensuite ? et bien enfin débarrassée, j'ai pu tranquillement m'installer dans le jardin de Mr et Mme KerChose. Le temps de 2-3 anecdotes croustillantes sur la dernière pêche à marée basse, me refaisant une santé à coup de cidre maison, ils me déposeront finalement à 1 km de l'arrivée d'où je lancerais un dernier sprint, histoire de finir rouge et moite (et oui, 1km suffit)

Pour ceux et celles que cela inquiétait. Sachez que j'ai su éviter le gadin de l'arrivée. MAIS … il s'en ai fallu de peu.
En effet, à l'endroit où se tenaient mes amis, sur la piste, se trouvait un gros boudin bleu (vous savez : c'est gros truc gonflé sous lequel on passe pour le dernier km). Et me voilà lancé a fond dans le sprint, je les aperçois, et décide donc d'aller leur taper dans les mains. Imaginez la scene : cela revenait à passer entre la barrière, les cables de tension du "boudin" tout en faisant attention à la bordure du bord du stade.
C'est alors qu'il se sont mis à hurler : "nooon passe dessous, PASSE DESSOUS ! " …
Bien evité hein ?! ;-)

L'après course :
Simple : je rend la puce, je récupère bol et tee-shirt, je retrouve mes amis sur le gazon autour de la piste, puis Mac' nous rejoint (elle avait du se paumer après le stand des bols), arrivée de Mr Marie, et donc pause bière.
Puis on retrouve Marie qui a fait 15 fois le tour de la buvette … vu l'état dans lequel on l'a récupéré, aucun doute , elle a bien tester tous les serveurs !
On se retrouvera de nouveaux tous en soirée autour d'une table, d'un bon gateau fait de beurre, de sucre, et surtout de beurre :). Accompagné d'une bouteille de "bourru" que nous font découvrir la famille Mac' (et c'est pas mal du tout)

Voilà. C'est enfin fini :D

Les réactions

Par mel'ange, le 2008-09-15 15:47:07
bravo les filles
belle course et bonne ambiance apparement et dommage pour le coteau du layon, c'est tellement bon :) (mais ca donne des crampes de toute manière).
J'espère vous voir en photo ;)

Par Krylin, le 2008-09-15 16:17:11
Encore une fois, mes fellicitations !!!
On sent que Marie était déjà bien décidé à perfer. Moins de 2H sera obligatoirement un prochain objectif.

Mac, tu as bien tenu le coup et bien géré tes efforts. Tu as du bien apprécier les derniers kilomètres

Gigi, reprise difficile mais course au courage...

Par riri, le 2008-09-15 17:07:59
la vache heureusement que je n'étais pas là ....surtout pour votre truc bien gras !!!!

Par ouster, le 2008-09-15 18:08:05
super ! c'est de bonne augure pour Le Croisic :-)

les photos ! les photos !! les photos !!!

Par Ku, le 2008-09-15 18:49:38
BRAVO les filles pour votre long métrage, vous étiez dans le vent à Auray/Vannes...

Nous demandons à voir les images du film produit par:
"M.G.M. 3 FILLES DANS LE VENT"

Bonne récupe à vous
Ku

Par marie, le 2008-09-15 19:30:31
tu as fait un beau semi de prépa , mac !
tu étais fraiche a l'arrivée !
on leur dit qu'on a pas de photos ???

Par Mika B, le 2008-09-15 20:11:18
Bravo les filles .........
Sans commentaire..........
Bouche-bée................

Heu! quand méme, Maca:
t"AURAY" pas oublié des photos? Mika.

Par macadonf, le 2008-09-15 21:18:15
ah ben oui tiens marie, on va leur dire : ben, non, on n'a pas de photos ! la pellicule de mon numérique est toute voilée ...

Par Bloomer, le 2008-09-16 03:08:40
Alors Ginette les photos.. et ton CR.. c'est pour quand..
À Marie & Mac - Encore bravo et merci pour vos CR, belle course et pas mal de fun..que demander de plus..
@Mac comme pour Ouster
le Marathon s'annonce bien et d'avance chapeau..

Par Bloomer, le 2008-09-16 03:09:14
Alors Ginette les photos.. et ton CR.. c'est pour quand..
À Marie & Mac - Encore bravo et merci pour vos CR, belle course et pas mal de fun..que demander de plus..
@Mac comme pour Ouster
le Marathon s'annonce bien et d'avance chapeau..

Par Pelagie, le 2008-09-16 07:58:40
Mac et Marie, merci pour vos beaux CRs et encore bravo pour vos chronos! Vous vous etes bien amusees en plus ce qui est le principal. Vous m'avez donne 'le mal du pays' en parlant de kouing amann et cidre breton.....Allez Gigi, nous attendons le tien maintenant et des photos! Recuperez bien!:))

Par flodm, le 2008-09-16 09:45:36
On s'y croirait presque, tellement l'ambiance est bien décrite ...
J'ai déja couru 2 courses avec des Tortues ... c'est vachement sympa !!! et j'y retrouve bien l'ambiance, repas, bonne boisson, rires ....
Pour le perf, Marie, à mon avis c'est top car 2 h 01/moins 2 h ... c'est kifkif ... et Mac, bonnes bases pour le marathon et surtout bonnes sensations ... Ginette, arrivée indemne et dans un super temps ... Yes !!!!! Bravo les Triplettes ...

Par isach, le 2008-09-16 12:05:30
Bravo les filles, maintenant on veut voir les photos.

Par LINDA, le 2008-09-16 13:59:51
Mac : bravo, une bien belle oganisation, ce Auray-Vannes, et tu as aussi remarqué le public nombreux, surtout dans la grande côte de Baden, extrat motivant pour pousser sur les jambes!! Un semi très difficile, ça s'est certain, je comprends ton engouement sur la fin de se dire "ayé j'arrive!!" Je l'ai fait 2 fois ce semi, et il fait partie de mes préférés, rien que pour l'ambiance. Bravo à toi.

Marie : 2h01 est vraiment un bon chrono, je présume qu'il y avait aussi la chaleur?? Je comprends que tu n'as pas aprécié le paysage, car visiblement il te manquait "un bout de plan non fait" Tu sais, ce semi, lorsqu'on est pas trop en forme il peut vite se transformer en cauchemard et surtout il devient interminable!! mais toi, malgré tout, tu l'as terminé!! et c'est cela qu'il faut retenir, vraiment un grand bravo.
J'ai hate de lire le cr de notre JIJI.

Par contre le semi-Nutella, là, y'a des sourires et du mondes au portillon!!
Ha quand une récompense niché dans un pot de nutella de 500g??

Bonne récup à vous et merci pour les cr

Linda

Par Ginette, le 2008-09-16 17:33:22
(remarque : vous avez vu qui tient la louche ?!)

Par marie, le 2008-09-16 18:05:37
ah quand même !
t'as pris le temps de finir le pot là!
on se le referas , dans de bonnes conditions , tope là!!!!

Par Ginette, le 2008-09-16 18:14:02
heu ... Marie, on a dit un autre , non ?! ;)

Par Ginette, le 2008-09-16 18:16:05
heu ... Marie, on a dit un autre , non ?! ;)

Par marie, le 2008-09-16 18:29:16
l'un n'empêche pas l'autre !, si ?:-))

Par Ginette, le 2008-09-16 18:42:53
Si !
(petite nature comme je suis :) )

Par ouster, le 2008-09-16 20:22:48
Vous avez gardé le mieux pour la fin. Je confirme Ginette - tu as de très bon gout :-)

Par contre c'est la réputation de Mr Marie qui prend un claque. Et je cite : "arrivée de Mr Marie, et donc pause bière."

Comme si vous avez besoin de Mr Marie pour faire une pause bière...

Par Ku, le 2008-09-16 20:44:23
Merci Gigi,
Pour le tès beau et complet CR, et surtout pour les belle photos (qui parlent d'elles mêmes) pas étonnant que le lendemain ça été dur...
Vous avez le pot, les filles ....

Par flodm, le 2008-09-16 21:28:09
Et voilà, notre Ginette égale à elle mm ... en PLEINE FORME !! En fait heureusement y a l'avant et l'après course hein Ginette ...????
D'aute part, enfin, j'peux metttre un visage sur 2 de nos vedettes Tortues : Marie et Mac.
Ginette, y a un prob : les cuillères sont plus grosses que le pot .... ???!!!???!!! cherchez l'erreur !

Par ouster, le 2008-09-16 21:38:52
Vous avez gardé le mieux pour la fin. Je confirme Ginette - tu as de très bon gout :-)

Par contre c'est la réputation de Mr Marie qui prend un claque. Et je cite : "arrivée de Mr Marie, et donc pause bière."

Comme si vous avez besoin de Mr Marie pour faire une pause bière...

Par Pelagie, le 2008-09-17 07:26:19
Merci Gigi, ca valait le coup d'attendre! Tres beau reportage comme toujours et merci aussi pour les photos! Bravo encore aux 'Triplettes', bonne recup!:)

Par brubru, le 2008-09-17 09:15:22
elle est pas belle la vie des tortues ? bravo à vous !
@+
Brubru

Par LINDA, le 2008-09-17 14:27:20
Ha Ginette, tu ne détiens peut être pas le records chrono du semi auray-vannes mais par contre je te décerne la palme de l'humour!!!

Car je le connais très bien ce parcourt (tu le sais) et bien sûre, je comprends tout à fait ce que tu as vécu : les côtes : tu crois au départ que y'en a qu'une, alors tu gardes des forces et de l'espoir...ensuite tu en attaques une autre alors que tu n'as pas digéré la précédante...ensuite tu pleures et tu te bâts avec tes jambes qui n'avancent plus...puis tu es sur le point d'attaquer l'orga pour avoir ajouter du km...et tu finis par te haïr d'être venue ici et jure de ne plus jamais y mettre les pieds!!!

Et puis et puis...si on était dans un tribunal, je serai ton avocat et crirait à la cours :

"Messieurs, les jurés, ma cliente Gigi, n'était pas assez entrainée ces derniers mois, elle a été blessée très longuement, donc il est normal qu'elle ai pris sont temps pour arriver au stade au bout de 21km de souffrances,De plus elle a même voulu réorganiser le cablage à l'arrivée, tres consciensieuse de la sécurité, je vous demande de l'indulgence messieurs les jurés.....Je demande au nom de ma cliente une indemnité de 120 pots de nutella dont 100 dans l'immédiat."

Mais au fait Gigi, tu as mis combien de jour pour arriver??
Hé aussi, tu as du prendre plus de photo, tu avais le temps,non??

Allez ma grande, bravo à toi et bonne récup.

Bisous

LInda

Par Krusti, le 2008-09-18 21:25:04

3 bières pour 2 vous rigolez pas les filles.
En tous cas bien sympa tout ça !

Par Isach, le 2008-09-20 16:18:08
ça rappelle de bons souvenirs tout ça! Sauf qu'on avait oublié le pot de Nutella, nous! Merci pour vos CR.

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


LCDONDPPLN


Samedi, fin d'après midi, détente


Peu de temps après m'être faite déposé en voiture près de l'arrivée :)


Mac' : Noooon, t'as pas fait ça ?!?
Ginette : Siiiiiiii, arf arf arf, en voiture j'te dis !


Mac' qui test les coutures de son nouveau corsaire !


Les 5 billets précédents

2008-09-14 19:39:25 : Tour des Beaux Monts - 2 photos - 11 réactions

La nuit denière en me couchant, je me disais que j\'allais avoir du mal à me sortir du lit, et je ne me suis pas trompé!!
J\'ai ouvert le premier oeil à 5h du mat, le deuxième une éternité après, vous savez, j\'étais tellement bien dans mon lit que la question m\'est venue surnoisement à l\'esprit, et si je n\'allais pas à la course (90kms d\'ici)! à ce moment là, je me suis secoué un bon coup et j\'ai dis à mon subconscient, ça va pas! léve-toi et tu files, ce que j\'ai fais dans la foulée....
Arrivé à Compiègne, je me suis dirigé au stand des inscriptions où j\'ai trouvé la sympatique Calou, peu de temps après c\'est Linda et son copain Philippe qui arrivent, le temps de papoter un peu et le départ est donné.
Il était commun aux distances 34 et 13 kms, je n\'étais pas très bien placé, car j\'avais décide de ne pas partir trop vite, car au bout de 2 kms et qque il y avait une côte assez sévere d\'environ 200m ou tout le monde marchais, moi compris....
A partir de là, je me suis dis, desserre les freins et lache toi, aussitôt dit, aussitôt fait, je suis parti le plus vite que j\'ai pu pour terminer dans un temps de 1h00 pile.
J\'étais content de mon temps, du coup je l\'ai pris..pour aller manger un morceau avec Linda et au retour sur l\'aire d\'arrivée le tirage au sort avait déjà commencé, nous étions encore à 100m je lui ai dis, si j\'entends mon nom au micro, je sprint, aussitôt dit, aussitôt fait....on m\'appelle pour un bon de 50€ a valoir sur Sport 2000 que j\'ai imédiatement j\'ai changé sur place, par une belle veste de running....
En somme, une très belle journée ensoleillée qui c\'est très bien terminée...

Ci-joint, quelques photos prises \"gentiment\" sur le site de la course.

2008-08-26 22:18:59 : Bloomer - en pays de France - 24 photos - 14 réactions

Et j’entendais le pays qui me disait REVIENS REVIENS..
Alors je m’y suis rendu pour 4 semaines



Voici un petit CR de mon été avec quelques courses, photos et patin couffin sans trop s’étendre

Les 1er Photos vous montrerons la course du 1er Juillet (Fête du Canada) course Pan-Canadienne
Pour recueillir des fonds et encourager nos Athlètes Canadien., Particularité de la Course, nous avons tous le même tee-shirt
Avec notre N° de dossard imprimé –( très bien pour des séjours en France, cela faisant ( Exotique) pendant des Entraînements…

Les Secondes sont celles des Foulées de St Christol, 1er Édition d’une course fort agréable & sympathique et de renommée international
Paraît il qu’il y avait un Canadien participant… Pas Vu…;-))
Course à travers le Village de St-Christol ( passant devant la cave coopérative) & chemin de vigne aux alentours, Parcours très vallonné , qui à surpris le Père Bloomer habitué plus au bitume et au route de Montréal, même si le Mont Royale à l’occasion , ce 12Km fût un bon exercice pour ma préparation pour le semi de septembre et les entraînements pour cette période estivale.si sI je me suis quand même bien entraîné
un peu moins de 1h09 .pas pire Bloomer etait content , de toute façon il est toujours content de ses courses,,
Le repas et le vin après la course a était très agréable , sous les platanes près de l’ancienne Gare.
Pour cette occasion j’ai rencontré les Chevaliers de la Glutte, qui je suis sur aurais apprécié Maître Ku , Mika B et sûrement toutes les autres Tortues de l’équipe.

Pour les autres photos, ce sont quelques balades ou visite avec mes flos, afin qu’ils découvrent un peu la région ou leur père
à grandi et fait la foire…( Pour le second ils n’on pas besoin de tout savoir. Bien que certain chum s’en charge régulièrement.)
Ne reculant devant rien, et vu qu’il était un partenaire de vos Athlètes Olympiques, nous sommes allés visiter un certain musé , pour que moi aussi puisse profiter de leur support pour mon Semi Marathon…(Voir photo) ce Musé ce trouve pas très loin du Pont du Gard.

Pour le Reste des photos , vous pourrez voir, des Joutes Nautique, ou un Chum est rameur..
Une couse camarguaise, quelques photos de Montpellier , Le Pic St Loup et le Château (Cathare) de Montferrand, ainsi que le Château d’Aigues Mortes

Question entraînement , un peu moins de 120Km de course dont 2 sortie de 19Km en ±2h05, quelques beurk mais pas trop - 250Km de vélo sur des parcours varient entre 20 & 60Km –
Beaucoup de repas bien arrosés ,j’ai tenu la distance, même si certain jours j’ai du marquer une pose histoire , de mieux reprendre le lendemain des retrouvailles avec d’anciens Chums pas vu depuis une vingtaine d’années , que ça passe vite…

2008-08-26 12:52:57 : Des Tortues prennent la LESSE en amont, pour finir avec la LEFFE en aval... !!! - 5 photos - 20 réactions

En allant à Dinant, je savais pertinemment que je manquais d'entrainements, mais je me suis dit; vas y ne tient pas compte du chrono, l'important est de pouvoir courir en compagnie d'amis et dans une ambiance conviviale et dans un cadre agréable…

En m'inscrivant, les organisateurs m'ont mis l'eau à la bouche, en offrant comme récompense 1 verre (vide de LEFFE (quel sacrilège) !!!

Devant l'Abbaye de Leffe j'ai promis à mon verre qu'il ne resterai pas longtemps vide, que je ferai en sorte qu'il aie une vie biem remplie….

Sinon, la course s'est passée comme je l'avais apréhendée, jamais dans les temps, du début, jusqu'à la fin…..
Le résultat a confirmé que mon état de forme n'est pas le meilleur, je sais, ce qui me reste à faire !!!

Du coup, j'ai profité pour faire mon fractionné, des coureurs devaient se dire; pourquoi aller si vite, si c'est pour s'arrêter aussitôt!!!!!

La Descente de la Lesse c'est une course très sympa avec des jolis paysages, mais, il faur être bien préparé, pour mieux en profiter….

Nous avons eu a gravir des marches + 2 belles montées, des descentes caillouteuses jusqu'au bord de la Lesse, où des dizaines de kayakistes se donnaient à cœur joie, ce que n'était pas mon cas……..

A l'arrivée on m'annoncé 515è sur 700 partants avec un temps de 2h12 (21.900k) ce qui prouve que je suis une vraie Tortue, fier de son appartenance à un groupe qui marche bien....Merci

Dés les premiers lacés gravis, le souvenir de mon verre m'est venu, avide, je l'imaginais à m'attendre avec une jolie cravate de mousse...
J'étais sûr qu'il allait faire mouche !!!!!
Fatigué je l'étais, lessivé je le suis resté, la faute à une mousse LEFFE très appréciée…..

Comme promis, Mika a joué son rôle d'hôte à la perfection, il m'a fait visiter l'Abbaye de Leffe, où nous avons prié pour une longue vie à cette délicieuse boisson…
Après cette prière, nous nous sommes dirigés au café Leffe, non pas pour prendre un petit noir (vous vous en doutez) mais plutôt une petite blonde en hommage au travail ô! combien appréciable des formidables pères trappistes.
A votre santé mes frères !!!

Devant l'Abbaye, ébahi, je suis resté, Mika m'a offert son verre……….

S'est ensuivi, le repas avec les membre du club organisateur ( Merci Linda) et
comme la nuit tombait, nous avons eu l'idée (pas) lumineuse de prendre la route.
Il y avait encore autant à voir, oh !!!!!!!!!!!!

J'éspère que le récit vous fera saliver, autant que la mousse que nous avons pu déguster.

KU

2008-08-16 19:15:36 : Images glanées au cours des vacances ..... - 23 photos - 19 réactions

Ami(e)s Tortues,
Je tiens a vous faire connaitre a travers ces photos
certains magnifiques endroits que j'ai pu visiter pendant mes vacances au Portugal
Malheureusement, certains jours l'appareil photo restait par inadvertence à la maison.
de ce fait, je n'ai pas pu photografier tous les très beaux endroits que j'ai pu visiter.
Je dois dire que la météo était au rendez-vous, pas un seul jour de pluie
ce qui ne m'as pas empêché d'étre arrosé par des bonnes mousses, souvent accompagnées par de très bons fruits de mer……
Bonne visite
Ku

2008-08-01 18:27:29 : La tortue des montagnes - 6 photos - 8 réactions

Comme la tortue de mer, la tortue des montagnes est une espèce protégée. C'est donc équipée de bonnes chaussures, de crème solaire et de lunettes à soleil que votre tortue suisse est partie dans les Alpes, avec une petite partie de sa famille (ses deux filles de 14 et 15 ans), pour une rando de 2 jours (initialement 3 prévus, mais plus de place dans la cabane de montagne pour la 2ème nuit).
Mon beau-père, ancien guide d'un club alpin, nous accompagnait, une semaine après avoir fait une rando à 4000m (à 73 ans!).
Départ donc au pied du barrage de Mauvoisin, dans le val de Bagnes en Valais, à 1900m d'altitude. A 11h00 du matin il fait déjà chaud, mais tout à fait supportable avec un léger vent.
L'accès au barrage se fait par une galerie couverte, où nous nous faisons doucher, dès l'entrée, par des infiltrations dans la voûte. Traversée du barrage, puis encore deux ou trois galeries bien humides et le sentier qui surplombe légèrement le lac est assez plat sur les 2 premiers km. Le paysage est grandiose, avec des cascades et torrents qui dévalent les pentes fleuries, au milieux des rochers et des glaciers qui surplombent le tout. Petite halte d'hydratation avant de commencer les choses sérieuses, la montée, pas trop raide et régulière, sur un sentier qui serpente les alpages. Nouvelle halte vers 14h00 pour reprendre quelques forces, avec des marmottes joueuses qui nous épient depuis leurs rochers et se laissent parfois approcher à moins de 3-4mètres.
Puis reprise de la montée régulière pour atteindre une « cuvette » avec deux petits lacs de montagne où deux jeunes courageux randonneurs allemands font trempette (brrr, ça n'a pas l'air très chaud). Au sommet d'une montée un peu plus raide, nous croisons un monsieur, qui fait son « jogging » accompagné de son chien. Bon, c'est juste pour rire, car il a laissé son sac à dos un peu plus loin, au reste du groupe qui l'accompagne et fait quelques foulées plus rapides pour le fun, pendant que les autres se reposent de la terrible montée qu'ils viennent de faire. Ils nous demandent si nous nous rendons à la cabane de Chanrion, car eux en reviennent, n'ayant pas réservé à l'avance, il ne reste plus de place pour la nuit, donc ils redescendent. Heureusement, mon beau-père, en connaisseur, avait déjà réservé plusieurs semaines à l'avance. Ils nous souhaitent bien du courage pour les 200m de descente qui nous attendent, qu'eux viennent de faire en montée et s'inquiètent un peu pour les deux filles. Mon beau-père part en éclaireur, voir s'il y a lieu de s'encorder, mais il revient rapidement en disant que la descente est assurée par des chaînes et que ce ne sera pas nécessaire. Effectivement, la descentes est très escarpée et étroite, mais nous pouvons nous assurer aux chaînes qui longent la paroi. Puis le parcours se fait à nouveau plus plat, avec avec la traversée d'un torrent impressionnant.
Des nuages s'amoncellent sur les sommets environnants, mais nous n'aurons heureusement que quelques gouttes de pluie avant que le ciel se découvre à nouveau pour notre arrivée à la cabane de Chanrion à 2482 m d'altitude.
Après s'être vaguement rafraîchis (c'est le cas de la dire), à l'eau de la fontaine, un repas vite expédié, tant la cabane est pleine et le vacarme assourdissant dans la salle à manger bondée, nous sortons admirer le coucher du soleil sur les montagnes environnantes, apercevons quelques bouquetins dans une pente qui surplombe les lieux et faute de distractions (ben non, mes filles, ici il n'y a pas de disco, ni de ciné!!!), direction le dortoir où plusieurs randonneurs dorment déjà, histoire de pouvoir partir tôt le lendemain. Quelle nuit... entre les effluves diverses dont je vous passe les détails, les ronflements sur différentes tonalités, ma fille qui se lève pour aller au toilettes deux étages plus bas et se prend les pieds dans son sac à dos en voulant quitter sa couchette, les bruits divers de nos compagnons de chambre (12 personnes en tout) et le remue-ménage de ceux qui se lèvent à 4 heures, puis d'autres à 5 heures et les derniers vers 6 heures pour partir, on finit par s'endormir profondément jusqu'à 6h45... Hé oui, car le petit déj n'est plus servi après 7 heures! Tout compte fait, heureusement que la 2ème cabane prévue était complète!!! « Pourtant que la montagne est belle, comment peut-on s'imaginer... »
Le retour jusqu'au barrage se fera sur l'autre versant qui surplombe le lac. La nature est magnifique, sous le soleil, avec une quantité de fleurs impressionnante et toujours autant de marmottes qui nous accompagnent de leurs cris stridents, pratiquement jusqu'au bout de notre excursion.
Bilan de cette excursion, env.18 km (4h00 le premier jour, 3h15 le deuxième jour), 600 m de dénivelé, aucune cloque, 56 photos (que je n'arrive pas à mettre toute seule sur le blog... au secours Ginette ou flodm), env. 2h. de sommeil en tout, une bonne vingtaine de marmottes rencontrées, 4 bouquetins, beaucoup de randonneurs sympas, souvent surpris que deux ados s'intéressent encore à la marche en montagne (sans râler une seule fois... si, si, j'vous jure), promis on remettra ça!

Isach: «la tortue des montagnes».

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net