La course à pied Les blogs courseapied.net : tortues

Le blog de tortues

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2008-08-16 19:15:36 : Images glanées au cours des vacances .....

Ami(e)s Tortues,
Je tiens a vous faire connaitre a travers ces photos
certains magnifiques endroits que j'ai pu visiter pendant mes vacances au Portugal
Malheureusement, certains jours l'appareil photo restait par inadvertence à la maison.
de ce fait, je n'ai pas pu photografier tous les très beaux endroits que j'ai pu visiter.
Je dois dire que la météo était au rendez-vous, pas un seul jour de pluie
ce qui ne m'as pas empêché d'étre arrosé par des bonnes mousses, souvent accompagnées par de très bons fruits de mer……
Bonne visite
Ku

Les réactions

Par marie, le 2008-08-16 21:41:34
j'ai regardé dans la bonne direction et j'ai admiré !
tu as su trouver le soleil et en profiter pour faire de belles photos !
merci pour ce magnifique voyage au portugal !

Par flodm, le 2008-08-16 23:12:11
Merci Ku, Je savais que le Portugal était un beau pays .... mais là ça me confirme qu'il faudra vraiment que j'aille voir en vrai !!! Merci bcp de nous faire partager cela ... en attendant de partager le le P....
oui ... je sais il est caché ....!!!
Merci encore pour cette visite.
FLO

Par Pelagie, le 2008-08-17 04:16:52
Tres belles photos Chevalier, merci beaucoup! Certainement un pays que j'espere aller visiter un de ces jours!:)

Par Mika B, le 2008-08-17 06:20:03
Salut Ku. Belles photos.....heu! sauf la 1ére, quel est ce con qui vient casser le paysage?
Bon, les amendiers ,figuiers, églises,paquebots, c'est bien beau tout ça......Mais le porto, tu le caches ou? Tréve de plaisanterie, c'est un bien beau pays et Lisbonne une belle ville, Cécile l'a visitée en mars dernier, elle en garde un trés beau souvenirs. à+ Mika.

Par Eric, le 2008-08-17 08:49:51
merci maître pour ce beau voyage

Par Krusti, le 2008-08-17 20:51:25

Lisboa, c'est si beau... ;)

Par Madie, le 2008-08-17 21:12:57
Et le porto, il était bon? avec de telles vignes, ça donne envie ;-)

Par Ku, le 2008-08-17 21:42:23
Merci à tous de votre visite.
Il y a effectivement au Portugal de jolis coins à visiter, personnellement j'aime Lisbonne et surtout Sintra à 35 kms de la capitale, petite ville très touristique on l'on croise beaucoup d'étrangers, je conseille vivement la visite de la Quinta da Regaleira (Sintra) un vrai régal pour les yeux.
Dommage que le jour de ma visite, j'ai oublié l'appareil à la maison.

Par Ku, le 2008-08-17 22:03:04
Rectificatif:
Sintra se trouve à environ 15kms de Lisbonne

Par macadonf, le 2008-08-17 22:50:13
bien belles tes photos ku. tu as trouvé la direction des vignes et des caves , hi hi hi ?

Par LINDA, le 2008-08-18 17:06:52
Whaouu l'Ku'
Bien heureuse de te retrouver!! j'adore la première photo, tu joue bien ton rôle de "chevalier" avec le cheval laissé au pied du rocher!!
Figure toi, que y'a 2 ans, j'ai fait un super circuit Espagne-Portugal, vrai que j'ai adoré Lisbone et ses rues étroites et pavées, ses cathédrales immenses.
J'en garde un excellant souvenir, d'odeur de poivrons, d'aubergines..et les couleurs vives!!
En Espagne : Séville, Cordou, Grenade,Cadix et au Portugal :Albafeira

Je ne suis pas assez restée au Portugal (3jours) et j'y reviendrai!!!

Merci pour ses belles photos très représentatives du Portugal.

Bon retour et bon courage

Bisous

LInda

Par Ku, le 2008-08-19 18:00:36
Merci Linda,
Effectivement le cheval n'était pas loin, comment l'as tu su ???
Je pense que tu as du aller à Albufeira in Algarve, n'est-ce-pas !!!!
Bises
@+

Par fils du vent, le 2008-08-19 21:55:29
superbes photos.

Par LINDA, le 2008-08-20 15:11:18
coucou,

Désolée Ku, effectivement il s'agit bien de Albufeira, j'ai écorché le nom!! Remarque au lieu d'écrire Grenade, j'ai failli écrire Orange, après tout, tous les 2 sont un fruit, mais pas au même endroit!!!!
Tant que je te tiens (par la barbichette) dis moi quand tu feras un mini trail en oct-nov pas trop loin de Paris..

Bisous
Linda

Par Ku, le 2008-08-20 21:45:16
Merci Fils du vent.

@ Linda,
Je te le ferai savoir, mais sache dés à présent, que les minis trails sont pour les enfants.....enfin !!!!

Par Isach, le 2008-08-25 12:31:34
Le Portugal, c'est magnifique et tes photos le confirment. Je suis allée trois fois à Lisbonne (j'adore l'ambiance de cette ville) et nous avons voyagé une dizaine de jours entre Lisbonne et Porto, par l'intérieur du pays, en 1984. Pffff, comme c'est loin tout ça! Merci pour les photos.

Par Ku, le 2008-08-25 18:13:24
Merci à toi Isach,
Effectivement, 1984 ! ça fait loin ça....
entretemps,il y a eu beaucoup de changements, va falloir que tu penses à retourner.

Par Isach, le 2008-08-26 19:16:02
Bon à Lisbonne, la dernière fois c'était en 2006, là ça va, les changements ne doivent pas être si importants.

Par Ku, le 2008-08-26 20:31:49
ah, ça change tout !!!
Je pensais que tu n'étais pas retournée depuis 84.
meilleures salutations

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

























Les 5 billets précédents

2008-08-01 18:27:29 : La tortue des montagnes - 6 photos - 8 réactions

Comme la tortue de mer, la tortue des montagnes est une espèce protégée. C'est donc équipée de bonnes chaussures, de crème solaire et de lunettes à soleil que votre tortue suisse est partie dans les Alpes, avec une petite partie de sa famille (ses deux filles de 14 et 15 ans), pour une rando de 2 jours (initialement 3 prévus, mais plus de place dans la cabane de montagne pour la 2ème nuit).
Mon beau-père, ancien guide d'un club alpin, nous accompagnait, une semaine après avoir fait une rando à 4000m (à 73 ans!).
Départ donc au pied du barrage de Mauvoisin, dans le val de Bagnes en Valais, à 1900m d'altitude. A 11h00 du matin il fait déjà chaud, mais tout à fait supportable avec un léger vent.
L'accès au barrage se fait par une galerie couverte, où nous nous faisons doucher, dès l'entrée, par des infiltrations dans la voûte. Traversée du barrage, puis encore deux ou trois galeries bien humides et le sentier qui surplombe légèrement le lac est assez plat sur les 2 premiers km. Le paysage est grandiose, avec des cascades et torrents qui dévalent les pentes fleuries, au milieux des rochers et des glaciers qui surplombent le tout. Petite halte d'hydratation avant de commencer les choses sérieuses, la montée, pas trop raide et régulière, sur un sentier qui serpente les alpages. Nouvelle halte vers 14h00 pour reprendre quelques forces, avec des marmottes joueuses qui nous épient depuis leurs rochers et se laissent parfois approcher à moins de 3-4mètres.
Puis reprise de la montée régulière pour atteindre une « cuvette » avec deux petits lacs de montagne où deux jeunes courageux randonneurs allemands font trempette (brrr, ça n'a pas l'air très chaud). Au sommet d'une montée un peu plus raide, nous croisons un monsieur, qui fait son « jogging » accompagné de son chien. Bon, c'est juste pour rire, car il a laissé son sac à dos un peu plus loin, au reste du groupe qui l'accompagne et fait quelques foulées plus rapides pour le fun, pendant que les autres se reposent de la terrible montée qu'ils viennent de faire. Ils nous demandent si nous nous rendons à la cabane de Chanrion, car eux en reviennent, n'ayant pas réservé à l'avance, il ne reste plus de place pour la nuit, donc ils redescendent. Heureusement, mon beau-père, en connaisseur, avait déjà réservé plusieurs semaines à l'avance. Ils nous souhaitent bien du courage pour les 200m de descente qui nous attendent, qu'eux viennent de faire en montée et s'inquiètent un peu pour les deux filles. Mon beau-père part en éclaireur, voir s'il y a lieu de s'encorder, mais il revient rapidement en disant que la descente est assurée par des chaînes et que ce ne sera pas nécessaire. Effectivement, la descentes est très escarpée et étroite, mais nous pouvons nous assurer aux chaînes qui longent la paroi. Puis le parcours se fait à nouveau plus plat, avec avec la traversée d'un torrent impressionnant.
Des nuages s'amoncellent sur les sommets environnants, mais nous n'aurons heureusement que quelques gouttes de pluie avant que le ciel se découvre à nouveau pour notre arrivée à la cabane de Chanrion à 2482 m d'altitude.
Après s'être vaguement rafraîchis (c'est le cas de la dire), à l'eau de la fontaine, un repas vite expédié, tant la cabane est pleine et le vacarme assourdissant dans la salle à manger bondée, nous sortons admirer le coucher du soleil sur les montagnes environnantes, apercevons quelques bouquetins dans une pente qui surplombe les lieux et faute de distractions (ben non, mes filles, ici il n'y a pas de disco, ni de ciné!!!), direction le dortoir où plusieurs randonneurs dorment déjà, histoire de pouvoir partir tôt le lendemain. Quelle nuit... entre les effluves diverses dont je vous passe les détails, les ronflements sur différentes tonalités, ma fille qui se lève pour aller au toilettes deux étages plus bas et se prend les pieds dans son sac à dos en voulant quitter sa couchette, les bruits divers de nos compagnons de chambre (12 personnes en tout) et le remue-ménage de ceux qui se lèvent à 4 heures, puis d'autres à 5 heures et les derniers vers 6 heures pour partir, on finit par s'endormir profondément jusqu'à 6h45... Hé oui, car le petit déj n'est plus servi après 7 heures! Tout compte fait, heureusement que la 2ème cabane prévue était complète!!! « Pourtant que la montagne est belle, comment peut-on s'imaginer... »
Le retour jusqu'au barrage se fera sur l'autre versant qui surplombe le lac. La nature est magnifique, sous le soleil, avec une quantité de fleurs impressionnante et toujours autant de marmottes qui nous accompagnent de leurs cris stridents, pratiquement jusqu'au bout de notre excursion.
Bilan de cette excursion, env.18 km (4h00 le premier jour, 3h15 le deuxième jour), 600 m de dénivelé, aucune cloque, 56 photos (que je n'arrive pas à mettre toute seule sur le blog... au secours Ginette ou flodm), env. 2h. de sommeil en tout, une bonne vingtaine de marmottes rencontrées, 4 bouquetins, beaucoup de randonneurs sympas, souvent surpris que deux ados s'intéressent encore à la marche en montagne (sans râler une seule fois... si, si, j'vous jure), promis on remettra ça!

Isach: «la tortue des montagnes».

2008-07-22 11:35:17 : UNE TORTUE AU NID D'AIGLE - 23 photos - 19 réactions

Ben oui des Tortues y en a partout.

Tortue FLODM, c'est une tortue sonneuse de cloche et donc qui se déplace pour sonner au bord des parcours empruntés par ses amie(es) coureurs et coureuses.
Pour celà il faut bcp de motivation et souvent parcourir bcp de km ... en voiture mais aussi à pied .. ça c'est le premier point.
Deuxième point, il faut etre placé à un endroit stratégique et surtout avant que les coureurs n'arrivent et donc il faut partir TRES TOT et SE HATER !!!! et pour un tortue .... !!!!

Ce dimanche 20 juillet, l'objet du déplacement fut "la montée du Nid d'Aigle"? Départ au Fayet (580 m) et arrivée "Nid d'Aigle, 2100 m plus haut)

Le matin temps assez idéal pas top chaud, qq nuages et une température de 14° au départ. En montant le soleil vient nous rendre visite et je me prend vite une bonne suée car ... ça grimpe bien !!!! Nous montons dons tranquillement en admirant ce paysage dont on ne se lasse pas d'une année sur l'autre... après une bonne grimpée en première partie, arrivée à un alpage (l'Are) coucou les vaches !!!meuh et continuons notre chemin. Nouvelle grimptée mais moins raide, surplombant le pied du glacier de Bionnassay, tout gris de poussière, de cailloux etc.

Le chemin est bordé de magnifiques fleurs de toutes les couleurs (les rhodos son presque fannés), et arrivons dans une zone d'ombre brrr.... commence a faire frais .. les secouristes sont là ainsi qu'un poete de ravitaillement (ça sera le dernier avant l'arrivée)
A ce moment là du parcours, nous sommes au 18ème km ... déjà ... ouis mais attention c'est du raide-raide ...(pour nous ça sera du 20 mn au kil !!! oui .. ça calme !!!!)

Tout d'abord nous commençons la partie d'escalade, un cable est fixé au rocher, il faut se cramponner, puis escalader. Nous empruntons des escaliers, qq marches posées ça et la puis un escalier métallique suspendu dans le vide.. ouf c'est dur car les marches sont hautes, faut lever les genous !!! ouie !!!! etc etc ... en haut de l'escalier à nouveau des secouristes ... puis au 19 eme kil nous plantons le "camp". Cette fois plus de soleil, des rafales de vent, le glacier de Bionnassay est à coté de nous, toujours aussi majestuex et hooo ! qui nous tient compagnies ..??? un maman bouquetin et ses deux petits ... trop beau ... ils resteront là tout durant toute la course.

A y est le premier coureur arrive ... EN COURANT ... ben oui c'est comme ça, on est pas tous égaux .... C'est Jean-Christophe Dupont, le recordman de l'épreuve en 1 h 49 !!!!!(record pas battu cette année, d'ailleurs°; Un écart entre le 1er et le second ... pui le 3eme etc 13 ème ... ouais c'est Nicolas ... un copain de mon club ... TRop fort !!!!
normal il est de mon village !!!! (Non j'suis pas chauvin , j'suis fière !!!)
Vite la cloche, les photos ... Allez Nicolas etc etc et les coureurs arrivent de plus en plus groupés et en file indienne ... c'est super à voir ce défilé !!
Par contre ce que je dois rajouter, c'est que pendant ce remps, nous sommes en train de devenir des statues de glaces et avons dû enfiler gants, 2 couches de polaires, coupe vent, pantalons longs etc etc ... qu'est ce qu'il ne faut pas endurer quand mm ... mais heureusement que nous étions là car les années antérieurs le public était compact mais cette années nous étions quelques courageux.

Nos camarades sont tous passés, et en forme ...
Nous les rejoignons au sommet, enfin certains car il est prévu pour tous les coureurs, la descente en train à crémaillère... au fur et à mesure de leur arrivée ...
Nous ne resterons pas comme d'habitude pour le pique nique ça se fera un peu plus bas en redescendant.

A nouveau un petit troupeau de Bouquetin, nous leur offrons à manger ... puis nous retrouvons la chaleur et nous payons bonne partie de rigolade en descendant... petite bière à l'arrivée en attendant les résultats ... on nous offre un spectacle de danse ... mais je dois repartir ... (un peu plus de tris heures de route)

Au revoir tout le monde.
Prochaine aventure dans 2 semaines, La Gelinotte (dans mon Village à Abondance)

G

2008-07-14 17:09:42 : ROUEN sur mer - 13 photos - 8 réactions

De retour à Rouen après 15 jours de vacances pluvieuses, je profite du soleil Normand pour visiter l’Armada, hier soir en badaud et ce matin en jogging, juste avant la cohue du grand départ.

15 km au milieu de navires de rêve ... avec en prime la montée du nouveau pont Flaubert, porte ouverte vers le large.

Je vous offre ces quelques photos …


Alain

2008-07-11 10:22:22 : Le relai d'une tortue Australienne ou 'Coolrunning Pink' - 3 photos - 11 réactions

Dur de se lever a 5.45am quand il fait tout noir, mais bon une fois sortie du lit et habillee ca va! Un petit dej de cereales et banane, un peu d'eau, sac pret et me voila partie. Une fois dehors le froid m'a assailli.....j'ai appris plus tard qu'il ne faisait que 0.7degres!!!!

Je suis arrivee au club, d'ou le depart avait lieu, sans probleme et reussi a me garer tout pret. Il y avait pas mal de monde, la majorite etant les marathoniens. Apres un petit moment j'ai retrouve un membre de mon equipe ainsi qu'un membre de l'equipe des garcons et nous avons attendu ensemble que les autres nous rejoignent.

A 7h30 nous avons assistes au depart du marathon. Et puis il etait temps pour moi de me preparer (prendre mon gel, derniere visite aux toilettes, remettre mon sac a une de l'equipe....) et bien vite c'etait mon tour de prendre le depart sous les encouragements de l'equipe. Mon but etait d'essayer de faire ces 14.3km en restant a une FC moy de 165, juste pour voir. J'ai trouve dur le 1er km car avec l'air froid j'avais du mal a respirer mais bientot j'ai trouve une bonne cadence et tout allait bien. Je dois dire que les premiers 6km ont file tres vite et comme le soleil avait enfin sorti son nez j'ai du enlever mon top a manches longues car j'avais trop chaud. Le parcours etait tres plaisant, le long de la riviere, et oui, j'ai encore vu des dauphins, ainsi que des cygnes noirs et des pelicans!

J'ai passe au 10km en 56', un peu plus lent que je n'aurais voulu, mais les sensations etaient toujours bonnes et la FC restait aux alentours de 165. J'ai trouve long les 4.3km qui me restaient et c'est avec joie que j'ai vu le point de transition! J'ai fini en 1h20 avec FC moy 165/max 172, assez contente de mon effort!

Le reste du temps nous avons fait la navette pour deposer et recuperer les autres membres de l'equipe aux points de transition et encourager les autres coureurs. Nous etions toutes a l'arrivee pour voir la derniere finir! Notre chrono total sera sans doute aux environs de 4h, pas mal du tout considere que dans l'equipe, une n'a commence a courir qu'au debut de l'annee et qu'une autre venait d'avoir un bebe 7 semaines au paravant!!!!. Nous avons pris plein de photos et nous nous sommes bien amusees, vraiment une matinee tres sympa.

Merci a tous pour vos encouragements, maintenant recup et preparation pour le prochain semi fin Aout!

2008-06-23 13:38:32 : Les tortues se relaient à Choisy... - 65 photos - 40 réactions

Ce dimanche 22 Juin,
Le réveil a sonné à 4h du mat, je me suis levé à tâtons direction la salle de bains, une douche revigorante m'a sorti définitivement de mon sommeil, le temps de prendre
un petit café accompagné de quelques tartines, un peu de proteines,
Je quitte la maison, sans bruit, pour ne pas réveiller ceux qui ont rendez-vous avec Morphée.
Il est 5 heures, il fait frais, la ville dort, éh oui! la fête de la musique est passée par là....
Je me dirige au point de rendez-vous avec Mika, comme d'hab, il sera à l'heure, le temps de se saluer, et hop ! c'est parti, direction Paris, nous l'avons Choisy ..

Etant donné le peu de circulation sur l'autoroute, nous sommes arrivés au aprc des sports à 7h30,
nous nous attendions a voir la capitaine Gigi, nous accueillir avec drapeaux, majorettes, petit café et des croissants, et las..pour notre grand désappointement, personne, rien !!!!
Je ferai mon rapport à la reine Pelagie.

Il y avait bien sûr, les organisateurs qui mettait les dernières touches, nous les avons sollicités pour nous servirun petit café, la capitaine Gigi, ne va pas rigoler quand elle va recevoir la facture, non mais !!!

Il ne nous restait plus qu'à attendre l'arrivée des autres tortues ( je confirme elles sont lentes),

La première à arriver c'est Linda (pas à la fin de la course) oh !!!
Ensuite, les autres tortues sont arrivés, à peine le temps de se présenter, qu'il faut déjà aller s'échauffer,
bientôt le départ va être donné.

Je me suis placé sur la ligne avec Krylin, il avait suggéré de ne pas partir trop vite au 1èr tour, mais j'ai retorqué
qui est pris n'est plus à prendre, comme d'hab entrainé par les autres coureurs, je suis parti vite et vu la densité des coureuers
je faisais attention pour ne pas tomber, je ne savais pas où était Krylin, s'il était devant ou derrrière, j'ai appris par Linda au 2è passage
qu'il se trouvais pas loin derrière moi, j'ai continué tant bien que mal sur mon rythme, pour ne pas trop pénaliser mon équipe...
Je dois dire que j'ai été avantagé, pour avoir pris le 1è relais, il faisait moins chaud, mm s'il commençait à se faire sentir....
J'avais prévu 59' pour faire les 12k300, mais je m'étais laissé une toute petite marge, pour un coup de moins bien....
Finalement, je termine en 57'21", passant le témoin (relais) à Safran, elle est partie sur un bon train, le temps d'aller me changer
et voilà que Safran (déjà) termine, laissant à Flo, la mission de l'amener finalement à Linda, qui n'ayant pas été prévue dans l'équipe, s'est
très bien défendue dans les 2 permiers tours,
Lorsque que nous sommes partis à 4 faire le dernier tour, elle a un peu plus souffert, vu qu'elle n'étais pas préparée mentalement pour ce 3è tour,
elle pensait avoir un temps de récup, entre deux, mais avec l'aide de Safran, Flo et moi même, nous sommes tous venus à bout,
de ce 1èr marathon relais des tortues dans un temps de 3h55', pas mal pour un 1è éssai.

Je regrette de ne pas avoir encouragé d'avantage toutes les autres tortues, mais le temps est passé en courant........
Merci à Brubru de sa présence et de ses encouragements, merci également à Mme Krylin

La suite, inutile de vous dire qu'elle s'est très bien passé, un moment de grand convivialité.
Merci à tous

Ku
-----------------------------------------------------
CR de Madie

Qu’est-ce qu’il pleuvait ! Des torrents d’eau, pas un temps à mettre une tortue dehors. Quel manque de chance, il faisait si beau la veille… C’est sur ce rêve que je me réveille. Et à l’ouverture des volets je m’aperçois qu’il pleut vraiment, l’orage n’était prévu que pour l’après-midi, mais bon, cela va rafraîchir l’air ambiant.
Le petit dèj terminé, la salade de nouille prête, la glacière remplie, c’est avec plus d’une demi heure de retard sur l’horaire prévu que nous partons avec Ginette et FloDM. Heureusement Krylin arrive à l’heure pour récupérer puces et dossards.
Le problème quand on arrive au dernier moment, c’est qu’il faut se garer très très très très loin. Et la glacière est si lourde qu’il faut s’y mettre à deux pour la porter. Flo y a d’ailleurs laissé quelques muscles des bras…
On arrive juste à temps pour voir Ku et Krylin prendre le départ. Ils partent sur les chapeaux de roue…

Je suis le troisième relais de l’équipe Krylin-Laura-Madie-Mika. Cela me laisse le temps de me préparer, de passer la puce (ça se met comment ce truc ?), de mettre le dossard bien centré ;-), de passer au pipi-room, de filmer la prise de relais des deux équipes pour Mme Krylin qui a eu la lourde responsabilité de garder notre arbre pendant toute la matinée :-) .
Ku a fait fort, il tape dans la main de Safran qui part comme un boulet. Laura attend Krylin, il arrive 5 minutes après visiblement cuit, limite cramé… :-( .
Il me reste moins d’une heure à attendre, et il fait de plus en plus chaud. Linda et Ginette m’accompagnent pour un léger échauffement, puis on retourne à notre QG encourager les filles. Pas de Safran, on a beau l’attendre on ne la voit pas passer, elle est allée trop vite. Laura arrive, elle a chaud c’est dur. Je voulais pour une fois courir avec le cardio en course juste « pour voir » mais j’ai juste oublié de le charger (non, Ginette, pas la peine de se moquer) alors ce sera pour une autre fois. Je vais donc courir sans montre.
Je vais attendre Laura. Il y a du monde, les relais s’enchaînent, l’organisation est au top, pas de bousculade. Il fait de plus en chaud, j’ai déjà soif. Laura arrive, une tape dans la main et c’est parti pour 2 tours, lentement, très lentement. Il fait chaud, très chaud… Pourquoi à chaque fois que je cours il fait si chaud ? Je ne suis pas habituée moi ! On faisait encore du feu dans la cheminée la semaine dernière tellement on avait froid. Et puis j’ai le bras qui chauffe, je vais avoir plein de coups de soleil… Garder une foulée tranquille pour tenir, le but c’est tenir, faut pas aller trop vite… je n’ai pas ma montre je n’ai aucune idée du temps qui passe, j’ai l’impression que les kilomètres sont interminables… Fin du premier tour, Gigi m’accompagne un bout de chemin, Ku prend une photo (il est en blanc maintenant), Brubru non loin derrière, puis tout le groupe de tortues qui encourage à plein poumon.
Deuxième tour, bon y’a plus qu’à recommencer. Il fait toujours aussi chaud, je ne quitte plus mon éponge, je vous le dis « les éponges sont nos amies », les pensées ne sont plus très cohérentes, je cours, d’autres alternent marche et course. Je me fais doubler tout le temps, et la première équipe fait son apparition : quatre « bleu » me doublent de front à toute allure, mais comment font-ils ? J’ai l’impression d’aller de plus en plus lentement alors que je garde le même rythme. Je n’arriverai jamais à faire le dernier tour avec les 3 autres ! J’ai une ampoule qui apparaît sous chaque pied, finalement j’y ai droit quand même. J’arrive au dernier kilo, Ku est de nouveau en rouge, Flo a terminé son tour et m’accompagne un peu, « lâche les épaules Madie », re-Brubru, les Tortues, puis à droite direction le relais où Mika doit s’ennuyer ferme. Krylin et Laura se mettent à côté et courent avec moi, je n’arrive pas à accélérer, il fait vraiment trop chaud. Mika me tend la main, à son tour maintenant. Je rends la puce, je me dirige vers le tuyau d’arrosage et le ravitaillement pour me rafraîchir, boire et manger des raisins secs.
C’est fou comme ça va vite mieux quand on ne court pas. Il ne reste plus qu’attendre Mika pour faire ce dernier tour qui me semble irréalisable.
On attend Mika, Laura l’aperçoit mêlé à un tas de coureurs bleus, mais on a un doute sur la couleur de son maillot alors on se persuade que ce n’était pas lui… Il est où Mika ? Il a fait son tour ou pas ? On ne s’inquiète pas trop, on prend notre temps, on discute, je soigne mes ampoules (merci Flo)… L’autre équipe part faire son dernier tour on attend. Mika arrive, en fait c’est son deuxième tour, il va vite lui, c’est en catastrophe qu’on remet chaussures, tee-shirt et qu’on court vert le sas du relais. Il en faut de peu que Mika ait à nous attendre !
Dernier tour à quatre, on y va mollo. On a tous souffert pendant les 2 premiers tours alors pas la peine de s’épuiser. J’ai un point de côté, je ne dois pas aimer les pauses… Laura et moi avons la même allure, c’est bien, Krylin reste à notre rythme, Mika qui ne s’est pas arrêté alterne course et marche pour se « reposer ». Le pont est franchi, on se rapproche, on accélère doucement en doublant une autre équipe (si, si, c’est vrai), le temps passe plus vite à 4.
Krylin nous encourage sans cesse « positivez, on a fait le plus dur, pensez à quelque chose d’agréable, au pique- nique qui nous attend (bon cette phrase là nous donnait plus envie de nous arrêter de suite pour en profiter mais l’idée était là ;-) ) »
Ça se termine, on passe devant toutes les autres tortues qui nous donnent un sursaut d’énergie. On arrive sur la portion en herbe, dernier virage, on se donne la main et c’est terminé, on a bouclé notre marathon ! Mika rend sa puce, et on a droit à un tee-shirt technique. Faut préciser que quand on est dans les derniers, il faut être soit petit soit très grand ou large, car il ne restait que du S ou du XXL ! Et il ne faut pas avoir faim car plus d’orange, ni banane, ni raisin sec ! On a eu de l’eau et c’était le plus important. Tiens, il pleut !

Après l’effort le réconfort.
Il n’est tombé que deux trois gouttes. Chacun va chercher sa contribution, et on se retrouve devant un pique-nique qui aurait pu nourrir toutes les tortues de l’ITB réunies ! Apéritif, quiches, cake salé, salade composée, accras, saucisson, charcuterie, chimay (fromage), comté, pastèque, cerises, gâteau au chocolat et j’en oublie :-).
Ku sort les bulles (à ne pas confondre avec la mousse), le porto, Mika la Chimay, moi le vin blanc et je ne sais plus qui les jus de fruits (si, si, y’en avait). Autant dire que le pique nique a duré aussi longtemps que le marathon, avec des tortues toutes plus sympathiques les unes que les autres.
Une pensée toute particulière à Alain qui n’a malheureusement pu être de la partie et à notre plus grand supporter qui, du haut de ses 3 mois, nous a encouragé de ses sourires. :-)))))))
-------------------------------------------------
De Mika
Salut à toustes....
Quel superbe dimanche tortuesque nous avons passés, j'ai pas bossé hier, pourtant aujourd'hui, je suis plus riche...
Riche d'émotion, de convivialité et de fraternité, je vous assure, ça n'a pas de prix ces choses là......

C'est sur, ça restera pour moi un bon souvenir de ma période cap. La tortuemanie c'est quelque chose de grand.

Ceci dit, je vais pas faire de CR. se serait répété le mme bonheur, la mme joie que toutes les autres tortues.
Pour info, suis bien rentré, vers 20h environ, ennivré par cette journée..
Je vais juste vous livrer quelques anecdotes sur le tortuteam(1et2):
je vais commencer par Linda, c'est la 1ére que j'ai aperçue
hé bien, c'est un scoup, vous n'allez pas le croire, elle est plus con que moi.c'est la 1ére fois que je vis cette situation...si ..si.Dailleurs à l'heure actuelle, elle m'attend toujours pour me passer le relais...?
"Linda" ma poule je te rassure, tu n'as pas de sang belge dans les veines, ce serait plutot du flamand.
Tiens c'est curieux "ma poule", ta catégorie en boxe c'était pas les coqs? Je t'envoie un gros bisou(tu verras ça ne déteint pas, heu! pour toi pas de bléme)

Gigi: la 2éme, alors là ça vaut son pesant d'or, un capitaine qui nous attend de pieds ferme au parc des sports
( mais pas le bon parc) c'est Krylin qui sauve la situation
( il ne sauvera que celle là)(heu! de situation) Ah! la voilà, punaise ça déménage de suite, malgré les yeux agares
du à un réveil trop brutal du à une soirée certainement trop arrosée? Aller savoir!

Puis enfin les tortues sérieuses arrivent:
Krylin avec Madame et Malcom, un bébé superbement beau et joyeux, plein de vie, déjà prédisposé pour la cap, désolé Krylin mais j'ai des doutes sur ta paternité sur ce coup là!
Laura: Elle sera à la hauteur, ça se voit de suite, me suis avançé, elle pique dans un somme profond et salvateur
vers les 16h. (heu! j'en ferais bien autant)
Madie: surprenantes avec son comté et son vin blanc du Jura
qui lui donne des rougeurs( des belles rougeurs) pas la derniére à se mettre en train.
Safran: comme l'a dit ku, elle connait la musique c'est sur! Par contre elle ne prendra pas le train,elle, je la sents dérailler par moment, en fait, elle fume un pétard!
ah!!!! ces artistes...........
Flodm: Alors là, c'est terrible pour moi!j'ai rien compris,
daccord c'était en fin de journée( non on avait pas bu!)Heu! Flodm si.....Une Chimay.un apéro,du Champagne(plusieurs verres)
je sais toujours pas ou elle habite: genéve-Annecy-Nevers-Moulin-La Louviére? si c'est Moulin, c'est sur! c'est pas un moulin à eau!
Ku: Le plus sérieux( il fait semblant, je le connais bien)
Ton champagne! tu aurais pu amener une grande bouteille!
ben oui quoi!

Tout ce récit pour dire à toutes les autres tortues du post,
que le plus sérieux dans l'histoire: C'est MOI!

Mais je voudrais ajouter aussi, que: Si toutes les tortues
de la terre sont comme celles que j'ai rencontré hier...

Eh Ben: C'est SUPER. Mika
-------------------------------------------------
Cr de Krylin
"Cet ekiden est pour moi, ma troisième course de reprise et toujours avec une distance de course plus importante. Après un 5km escarpé, un 10km prometteur, me voici donc avec un 12km au menu, complété d’une boucle de 4,5km en mode trankilou…

Sur le papier, je me dis qu’un 12km n’est pas bien différent d’un 10km, mais méfiance tout de même. Il y a 3 boucles à faire, donc mieux vaut partir un peu en dedans sur la première boucle pour ensuite prendre un bon rythme de croisière sur les 8 derniers kilomètres.

Çà, c’est la stratégie sur le papier et quand tout va bien…

Dès le réveil, je ne me sens pas bien, grosse fatigue et un peu vaseux. L’échauffement avec Ku, Safran et Tata Linda se révèle tout aussi compliqué. Çà s’annonce mal, mais bon, je suis séduit par l’ambiance et la compagnie des tortues et met donc ces petits tracas de coté. La météo s’est améliorée, après un orage en début de matinée… bonne nouvelle il va faire beau… un peu trop d’ailleurs : 10mn de footing et je suis déjà en nage…

Top départ, c’est parti pour 12km et quelques hectomètres supplémentaires… Ku part assez vite, je fais l’énorme bêtise de vouloir le suivre…
1er kilo fait en 4’16 pour moi. Vraiment trop rapide, le second n’est pas mieux : 4’22…

Ku accélère et avec la densité, il y a plusieurs coureurs qui se sont intercalés… je fais l’effort pour réduire l’écart, nouvelle erreur : 3ème kilo en 4’18… Malgré ces 3 premiers kilomètre rapides, çà va, je suis un peu juste donc je décide de temporiser.. Ku part, tant pis…

Fin de la première boucle et je passe devant l’ITB avec le sourire… je suis fatigué mais pense rester calé en 4’30, au moins pour les 6 km à venir. Et bien je n’ai tenu que 1km de plus à ce rythme. Peu après le 5ème kilo…. Le trou noir : plus de son, plus de lumière…

Avec le recul, je n’ai absolument pas tenu compte de mon état de forme du moment et encore moins des conditions météo. Je ne suis pas parti spécialement vite, j’avais quand même réussi à tenir ce rythme 15 jours avant, c’est juste que là, je n’étais pas dans des conditions normales et donc… il fallait s’adapter, chose que je n’ai pas faite et l’adition a été lourde.

J’ai plus du tout de jus et j’ai vraiment du mal à clôturer ce second tour…je me stabilise à 5mn au kilo… Mais fini cette 2ème boucle à la peine…

1ère boucle faite en 17’54,
2nd boucle faite en 21’02

Physiquement, je ne peux pas faire le troisième tour… j’ai plus rien dans les jambes, plus de rythme cardiaque… je suis à l’agonie, forte chaleur, envie de vomir, point de coté, bref la totale…. J’ai envie de marcher, enfin surtout de mettre le clignotant et d’abandonner. Je n’ai jamais ressenti ce sentiment et cette douleur avant. Mais je ne suis pas seul, alors je continue, tant bien que mal… à 10km/h… enfin sur les 2 premiers kilomètres de cette boucle parce qu’après je reste planté sur le bitume… je suffoque et décide de finir tant bien que mal en préservant ma santé. J’essai de positiver en me disant qu’au moins je peux courir, il y a quelques mois, mon genou ne me le permettait pas…

Cette 3ème boucle aura été faite en 24mn… sans commentaires…
Je passe le relais à Laura. Je vais m’effondrer près d’une tente histoire de récupérer et de faire bonne figure à mon retour près des tortues. Ces 12km ont été un vrai calvaire et j’y ai réalisé une bien piètre performance. La pire course que j’ai réalisée jusqu’içi… vraiment un sale moment.

Mais bon, j’en ai quand même tirer un max d’enseignement et d’erreur à ne pas répéter à l’avenir…"
-------------------------------------------------
Cr de Ginette-non-coureuse !
… bon cela dit, je suis quasi certaine d'avoir fait au moins 3km avec 30m D+ (minimuuuum !) a monter la petite pente, où nous étions installé, a fond la caisse pour prendre une photo face sud des tortues que je venais de mitrailler face nord !

Samedi 13h : récupération de Flodm (au fait : bisou à JmDm !) et de Madie.
Et blablabla et blablabla … je suis un peu à labour (pb d'organisation !) donc je les entraîne faire "mes" courses avant de profiter du balcon ensoleiller pour partager salade/quiche, "grosse" pâtisserie (pfffffff ça commence) et petit café ! (ps à Madie : Mr Gigi à bien apprécié la 2eme moitié de ton gâteau au chocolat).
Ensuite nous partons dépenser 2-3 piécettes et notamment dans une petite boutique de cap : "woaaaahh l'es trop bô ce petit short rouge bouffant, tu l'essayes ? bien ces chaussettes ThermoTechnicoEfficaceAntiAmpoules ! OH z'avez vu ce petit haut ! Oh et cette brassière ! Dite vendeuse, c'est pour quand les pompe de fiiiilles en 43 ? … " . Plus tard, tout ce pipelettage nous ayant donné soif, nous nous installerons à une terrasse et va pour 2 petites affli et 1 flotte-citron (no comment) et blablabla et blablabla :))
Puis retour à l'appart, 2h de préparation intensive afin d'être top canons (je passe les détails sinon il n'y aura plus de place pour le dimanche !), puis départ pour la pasta party, nous arriverons avec ¼ d'h de retard (pb d'organisation !).

La pasta : Très bien ! (*)
(* sauf pour ces salop… de moustiques arghhhh #@%µ saleté de bestiole. Mais je ne t'en veux pas Krylin, pas d'ta faute ;-) )
Donc, Krylin nous a dégotté une petite adresse sympa où les pâtes sont bonnes, les desserts sont bons et le vin Sicilien pas mal du tout. Et puis nous avons pu être installé dehors, c'est calme, à bonne température, ambiance détente à papoter comme si tout le monde se connaissait depuis longtemps, d'ailleurs, n'est ce pas le cas ? :))) Même Laura qui "découvre" les tortues semble tout à son aise.
Et c'est parti ! stratégie de course, élastique de short, gomme de chaussure … tout sera minutieusement étudié afin de mettre toutes les chances de victoire du côté de nos deux relais.
A la fin du repas, nous ferons un effort sur'humain pour ne pas aller "danser le Jeeeeerk … sur une musique po'Ôp" en boite de nuit. C'est l'esprit de compétition qui nous anime qui aura le dessus, c'est le regard animal, prêt à en découdre que nous nous quitterons pour rejoindre bien vite notre literie (ps : on a tiré à pile ou face. Flo gagne le canapé :) )

Dimanche : 6h30 ! la salade de pâte n'est pas prête (pb d'organisation !), alors une fois levée/douchée (dans cet ordre), 1ere chose mise en route : l'eau des nouilles à chauffer ! ensuite boulangerie (pas question d'avoir une mauvaise note à la fin du WE :)), la prepa du dèj, la prepa de la salade, la prepa de la sauce, la prepa de la Ginette … heureusement que les copines sont là pour la prepa de la glacière, (en plus de) leur prepa de compêt', leur prepa de valise (tiens j'ai oublié de les fouiller. Faut que je compte mes petites cuillères ;-)) , … vous parlez d'un dimanche matin vous ! Puis départ vers 8h, c'est-à-dire presque l'heure prévue d'arrivée à Choisy (pb d'organisation !)
Je ne connais pas bien la route. Heureusement, une fois encore, les copines me sauvent : elles se révèlent être des co-pilotes de 1er ordre et nous arriverons en moins de temps qu'il en faut pour le dire. Juste à l'heure pour se jeter au cou des des 2 premiers relayeurs Ku et Krylin (ça porte bonheur !), puis des bisous à tout'va pour Mâm'Krylin, Malcom, Laura, Safran, Linda et Mika.
Voilà. C'est parti pour 4 heures de course. (cf cr des participants :))
Quant à moi je prend l'appareil au cou, le short aux hanches, les baskettes aux pieds, lunettes sur la tête alouette, et je marche/cours a droite à gauche, en montée en descente pour essayer de voir nos sportifs a l'ombre au soleil face à l'eau face à l'herbe au départ au milieu a l'arrivée partout : c'est … terrible ! :)))
Mais parfois j'aurais des pauses. Lonnnngue les pauses : entre la tortue qui s'arrête à la buvette, celle qui s'arrête ramasser des fleurs, celle qui s'arrête pour voir passer les barques … (que dire … désespérant), et bien j'ai "morflé" côté coup de soleil (et la bouteille d'huile indice 30 est toujours toute neuve dans mon sac :)).
Avec les supporters, ça assure un max : entre les tortues qui attendent ou ont fini leur relais mais qui courent sans cesse pour accompagner, encourager, photographier et la "tortue invitée" qui gardent BB, l'arbre, les sacs, mais aussi mitraille et film le gazon du parc en courant pour faire "séquence pfff pfff sensation " (à la Nicolas Hulot), trop cool Mme Krylin ;))

Pour finir, tout le monde s'arrêtera de courir. Il aura tout de même fallu un bon 32° en plein soleil pour les faire arrêter, ces fous ! Et pour le coup, ils ont soif. Aaaaaaahhhh on va pouvoir boire un petit verre d'eau tous ensemble.
Faudra t-il encore attendre ¾ d'h Linda (squatte les vestiaires du parc "mon mascara … Ô voleuuuur"), ½ h Ku qui ramenera ses 5 glacières seul (entre les dents, sous les bras, et dans chaque main), ½ h Mika pour récupérer sa cantine 25 couverts 150 verres depuis l'extremité du bout du fond du parking, Krylin ¼ h pour une tenter de mettre la main sur une couche BB,
Flo ½ h pour l'appel du dimanche après midi à la maison "oui ma toutounette, wouaf wouaf …" et j'en passe.
Nous resterons presque 3h "à table", dessus en fait. Certain s'y sont même allongé !
Bien évidemment nous n'avons pas manqué de victuailles, tout était délicieux (enfin, je suppose que mon saucisson aussi. hein Linda :) )
et j'ai pu établir une nouvelle théorie : le champagne en récup' c'est fabuleux !
Puis une seconde théorie : la chimay en recup de récup c'est terrible !
Puis une constatation : un blanc jurassien sur le comté, c'est incontournable !
Ah j'oubliais : ne jamais passer à côté du duo gâteau chocolat + porto blanc !

On doit se quouitter, malheureusement, malgré l'ambiance de folie qui règne sur la pelouse du parc interdépartementale de Choisy "ils sont des nôôôooo – Ô-TREU, ils ont bu leur verres comme les zôôôoooo-Ô-TREU …" , au milieu des bisous en veux-tu en voilà le rendez-vous est pris pour l'année suivante. T'ENTENDS BRUBRU ?!?!
C'est gare de Lyon que je (me débarrasserais) déposerais Flo et Madie à l'heure, finit le pb d'organisation ! ("détend toi Madie, on dirait ma mémé. Tu vas l'avoir ton train !"), et après un dernier café, un petit signe de main a travers les vitres du tgv puis du corail …. Je rentre. THE END :))

(ps spé Krylin : promis je te taquinerais plus. Enfin … moins :))

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net