La course à pied Les blogs courseapied.net : tortues

Le blog de tortues

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-07-11 10:28:58 : Mes 25 km du Morvan

Depuis quelques temps, je cherchais une course à pied dans la région Bourgogne et principalement dans la Nièvre où je me rends de temps à autres en week-end.

En farfouillant dans les annuaires de courses et en comparant avec mon agenda, je suis tombé sur les 100 km du Morvan le 08 juillet autour de Château-Chinon.
Bien loin de moi l’impudence de m’aligner sur cette distance. Néanmoins, vu que le parcours consistait en 4 boucles de 25 km et que l’on pouvait courir autant de boucles que l’on voulait, je me suis inscrit et banco.

J’ai commencé à m’inquiéter de la configuration de la course quelques jours avant, et c’est Fred qui le premier m’a dévoilé le pot aux roses sur ce même forum … c’est dur comme parcours, ça monte et ça descend tout le temps. Aïe, c’est pas pour me rassurer, en plus avec mes petites douleurs au genou et au périoste … bon maintenant que je suis inscrit, je ne vais pas reculer quand même.

Arrivée sur place à 7H15 pour retirer les dossards. La brume se dissipe enfin pour laisser éclater le ciel bleu et un soleil déjà généreux. Dernières consignes à mon accompagnateur VTT (mon beau-père qui a eu la gentillesse de m’aider à réussir cette course), et c’est parti

Ca commence par descendre sur 2 km, cool, sauf que non, gérer une descente assez raide finalement avec des muscles relativement froids et le risque d’être trop généreux, c’est pas si facile … en plus mon beau-père, qui discutai à mi-pente ne m’a pas vu passer et me laisse partir au loin.

Après être descendus jusqu’à 390 m, nous montons à l’assaut d’Arleuf, petit village perché à 627 m, le tout en 8 km, d’abord en pente douce et puis pendant 1,5 km sur un vrai mur … une grande partie des VTT ont mis pied à terre à cet endroit, le mien est monté courageusement mais à 7 à l’heure à peine. Pour ma part, je suis encore pas mal, les sensations sont bonnes et les douleurs sont oubliées. Je m’arrête au ravito des 10 km le temps de prendre un gel, de rincer la bouche.

Après cette belle ascension, on descend à nouveau jusqu’au village du Chatelet pendant 5 km environ. La route est belle, il n’y a pas une voiture pour nous déranger et le paysage est superbe … un ruisseau glougloutte en contrebas. L’organisation avait parsemé le parcours de panneaux avec des citations, des informations touristiques, très sympa.

Ensuite, on recommence, après la descente, la montée, et ce pendant 4 bons km. Là, j’avoue avoir coincé, j’ai marché 1 minute ou deux juste avant le sommet, ça commençait à tirer un peu (19 bornes dans les pattes quand même). Arrivée sur une route un peu plus passante et je commence mon voyage de retour vers Château-Chinon avec 6 km de vallonnements successifs dont un raidillon qui m‘a presque achevé. Les jambes sont lourdes, les muscles douloureux … je n’ai jamais couru plus de 21 km, alors pour les 4 derniers, je vais chercher au fond de moi les dernières ressources qu’il me reste, et c’est là que l’accompagnateur joue son rôle à plein.

Je finis mon périple en 2H21’ au chrono non officiel, en 15ème position, sous les encouragements des spectateurs et de l’organisation. Je tiens d’ailleurs à remercier les organisateurs car tout était nickel : accueil, balisage, ravitaillements et je recommande cette course que j’aimerai vraiment refaire, en ajoutant une boucle par an, pourquoi pas ?
Rodie

PS : J’en profite pour passer un message de total respect à tous ceux qui samedi s’alignaient sur 50, 75 et surtout 100 bornes. Bravo !!!

Les réactions

Par Ginette, le 2007-07-11 11:06:34
HEY bô papa doit avoir des mollets d'acier ?
Tout bien reflechit, c'est surement à toi que je m'accrocherais le temps du PV, tu es rodé Rodie ! :) (bof ?)

Félicitation pour ce bel effort, d'avoir trouvé le jus pour finir, et pour avoir, malgré les "tiraillements" profité du payasage pour nous en faire profiter aujourd'hui.

A bientôt Rodie :)

Par Kryln, le 2007-07-11 11:23:49
Eh bé... sacré programme cette course. çà en rebuterait plus d'un. Un grand bravo a toi. tu as abordé cette course avec prudence et ta gestion a été bonne. Difficile de la courir en performance apparament. Effecivement, la boucle ne manquent pas d'embûche. Je pense aux centbornard qui ont du affonter le mur d'1,5km pour la quatrème fois... fouilla, total respect, comme tu le souligne !

Par Baltha, le 2007-07-11 12:27:51
Ah oui très joli coin le Morvan, je me souviens bien des paysages autour de Chateau-Chinon. Brinouille n'avait pas réussi à nous suivre dans la montée d'Arleuf, elle nous a rejoint vers le 15e km je crois, on commençait à s'inquiéter. Je me rappelle aussi que dans la descente assez raide du début de parcours, Fred courait en marche arrière au 4e passage.
On y retournera un jour.

Par Fred, le 2007-07-11 12:54:14
Oui Baltha, elle nous avait rejoint dans la descente après Arleuf, on se demandait ce qu'elle faisait d'ailleurs. Dans le quatrième tour je remontais en fait, j'avais oublié un truc là haut. En plus je ne courais pas, je marchais. Elle était vraiment moche cette descente en sortant de Château-Chinon ! Heu il faut vraiment y retourner ?
Bravo pour ta course Rodie, en plus sans trop d'expérience. Il ne faisait pas trop chaud cette année je pense ?
Fred
P.S. : Baltha d'accord pour y retourner mais 25 ou 50 km, il doit y avoir moyen de bien s'en sortir en plus.

Par Chmat, le 2007-07-11 20:59:48
Bravo Rodie, c'est une bien belle course que tu as fait là sur ce parcours qui est loin d'être facile (demande à Fred)

Par jepipote, le 2007-07-11 21:34:57
c'est vrai que c'est tentant comme course, on se donne rendez vous l'année prochaine?? en tout cas tu as fait une trés belle performance, bien joué.

Par PARISI, le 2007-07-11 22:52:13
Merci pour ton CR , RODIE et félicitations pour cette très belle performance !!!
C'est ce qui s'appelle une course bien gérée !!!

A+++ PARISI

Par Pelagie, le 2007-07-12 08:03:05
Felicitations Rodie, un tres bel effort!!!. Super CR. Bonne recuperation!

Par xuxu, le 2007-07-13 21:49:43
Bravo, encore un challenge de passé et pleins de souvenirs dans la tête!! A+

Par Kluft, le 2007-07-14 14:37:54
You're the best !

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2007-07-09 20:04:55 : Calendrier des courses des tortues : Mise à jour ! - 0 photo - 11 réactions

Et voici le nouveau calendrier des tortues, quel programme !

* Courses à venir *


Où ? Quand ? Distance ? Qui ?
10km de Pornic 22/07/07 10km Macadonf
Les foulées estivales (Plouhinec) 28/07/07 17km Jepipote
10km Asics Fun Run (Perth-Australie) 05/08/0710Km Pelagie
Course du Cul de l'Enfer 26/08/07 21Km Jepipote
City to Surf Half Marathon (Perth-Australie) 26/08/07 21,1Km Pelagie
Tour pédestre du lac de Paladru 26/08/07 15Km Madie
Semi de Lille 01/09/07 21,1km Krylin
Perth Half Marathon 02/09/07 21,1km Pelagie
Course du Patrimoine 15/09/07 15km Rodie
10km de la Fête de la Courneuve 16/09/07 10km Krylin
Paris Versailles 30/09/07 16km AlainP, Rodie, Ginette, Krylin, Jepipote, Chmat, Parisi
20km de Paris 14/10/07 20km Ginette, Krylin, Ulysse
Tour de Chantenay (Nantes) 28/10/07 13,5Km (trail) Macadonf
Marathon de Toulouse 28/10/07 42,195Km AlainP
Semi Marathon de L'Empereur 28/10/07 21,1km Rodie
Club Bridges 04/11/07 10km Pelagie
Semi de Boulogne-Billancourt 18/11/07 21,1km Chmat
Marathon de La Rochelle 25/11/07 42,195km Rodie, Krylin
La SaintéLyon 02/12/07 69km Jepipote


***********************************************************

2007-07-01 17:56:26 : Course La Toulousaine Odyssea 1er Juillet 07 - 1 photo - 18 réactions

Bonjour à vous tous et toutes,

Voici nos C.R et quelques photos de la course,je laisse la parole à Caro/Cestpasmoi:

"La Toulousaine-Odyssea : une course qui me tenait déjà à coeur l'année dernière, où Fabienne et moi-même étions inscrites au 8 kilomètres. Mais blessées toutes les deux nous avions renoncé.

Après quasiment une année à essayer de soigner des TFL, qui n'ont daigné se faire (à peu près) oublier que depuis quelques semaines, sans aucun entraînement et avec quelques soucis personnels et une hygiène de vie plus que moyenne ces derniers temps, le tableau n'était pas brillant et c'est jusqu'au dernier moment que j'ai hésité à prendre le départ.

Finalement le temps assez frais et couvert était avec nous, et le petit quart d'heure d'échauffement s'est bien passé. Alors, après avoir retrouvé Ulysse qui était venu nous encourager, nous photographier et garder nos sacs (encore merci pour tout :-)), j'ai finalement pris le départ des 4 km en me disant que je pourrais toujours m'arrêter en route.

Le parcours en plein coeur de la ville rose est superbe, le public nombreux, les changements de décor sont fréquents, tout cela m'a bien aidée et j'ai finalement terminé, certes avec un vrai chrono de vrai tortue pas entraînée (dans les 28 minutes, oui je sais, ça se passe de commentaires), mais même pour arriver à ça j'ai dû bien m'arracher sur la fin et j'étais vraiment au maximum de ce que je pouvais faire.

Pas de regrets donc, en espérant pouvoir à nouveau m'entraîner maintenant et progresser enfin. L'ambiance très festive de cette course Odyssea vaut le détour, et ce fût aussi l'occasion de rencontrer Agnès que nous reverrons dans deux semaines au pique-nique des Môlo's.

Encore merci à toutes les Tortues pour leurs chaleureux encouragements sur le post, et à la prochaine!

Mes impressions pour ma deuxième course:

Déja je suis moins impressionnée par la foule et l'ambiance d'une course car il y a peu cela m'était complètement étranger et inconnu.
Le réveil a été un peu dur,j'ai du mal a emmerger (je suis crevée de ma semaine) et le petit déj très léger se fait vite oublier.
Heureusement que le temps est couvert et frais car le départ aura lieu à 10h45,pour l'occasion j'ai customisé mon t.shirt Odyssea aux couleurs des tortues.
Le petit footing d'échauffement se passe super bien (nous avons préféré cela à l'échauffement style "Gym-tonic)
Voici venu le moment du départ: l'ambiance est vraiment sympathique et joyeuse,le départ est très très lent car il y a bcp de monde, nous marchons presque...
Ensuite la course se passe bien, je reste près de Caro,veillant à son allure car je sais qu'elle est très fatiguée...
Le parcours est magnifique au coeur de la ville Rose et pas du tout monotone,le public super.
Arrivée place du Capitole j'accuse un peu le coup et un peu plus loin une participante annonce "on a fait 2,9km " là je me dit c'est tout...la vache et puis d'un seul coup le tempo s'emballe alors je me concentre à fond,oubliant ma Caro qui me suit de peu, je m'accroche et motive au passage les personnes qui flanchent un peu, l'accélération est constante jusque l'arrivée!!!
Ouf enfin arrivée,très heureuse d'avoir terminé malgré ce piètre temps de tortue mais bon l'esssentiel n'est il pas de participer et partager?
Ravie d'avoir rencontré @gnès et d'avoir eu le soutien précieux de Jean.
Comme Caro je terminerais par un grand merci à vous tous et tous du forum...Vive la cap!!!

2007-06-25 11:18:18 : L'Ekiden des tortues (2) - 26 photos - 17 réactions

L'avant course, la course , l'après course .... "tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le turtle team, sans jamais oser le demander !"

2007-06-25 06:28:15 : L'Ekiden des Tortues - 9 photos - 20 réactions

Pour ce marathon relais, euh pardon, dixit EKIDEN… une équipe de tortue s’est formée. Laissant de coté le chrono et la perf, c’est par pur plaisir que Ginette, Alain, Rodie et Krylin se sont retrouvé. Seul objectif : partager un bon moment…. Objectif doublement atteint.
Brubu, venu en spectateur accompagné d’Enzo (Brubru junior) sont venu nous rejoindre. Parisi en guest star, était également présent.

Alors cet Ekiden, c’était comment du coté des tortues ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Relayeur N°1 : AlainP

« Ce marathon-relais, un petit moment qu’il était dans l’air. Je rappelle les règles : Une boucle de 4 km autour d’un lac, et 4 relayeurs. Le premier fait 3 tours, les 3 suivants 2 tours chacun et on finit la dernière boucle tous ensemble. Avec le décroché pour les relais, cela fait exactement … 42,195km.

J’ai l’honneur de commencer le premier relais. J’arrive avec Rodie vers 8H, et commence à m’échauffer vers 8H30 : 15 mn de footing et quelques accélérations. Retour à la base pour découvrir Gigi et Krylin, que je rencontre pour la première fois.

5 4 3 2 1 top, c’est parti. Le départ est laborieux, je me suis placé trop en arrière, je dois doubler et c’est difficile. On est tout de même 400 concurrents. Je pars sur une base de 14,5km/h, ce que m’a demandé mon coach : je ne tiendrais pas ce rythme. Arrivé de l’autre côté du lac, on est en plein vent. C’est agréable car cela rafraîchit, mais cela freine un peu. Je boucle le premier tour en 17mn07, soit une moyenne de 14 km/h. Yesss
Les Tortues et le Kwak m’encouragent au passage, et c’est parti pour le deuxième tour. Là, je ralenti un peu et m’arrête quelques secondes pour boire. Il commence à faire chaud. Ce deuxième tour sera bouclé en 18mn23, soit 13km/h. 30 s d’arrêt pour boire et une vitesse qui fléchit … voilà le résultat.
3ième tour, je relance et passe au km 10 en … 44mn34. Et hop, une minute de gagné sur 10km. Je finis le troisième tour un chouille plus vite que le deuxième, et boucle mon parcours en 56mn.
Et c’est parti pour Gigi.
Je reviens à notre stand et découvre Delphine et Parisi, venus en spectateurs ...''

------------------------------------------------------------

Relayeur N°2 : Ginette

Alors voilà, de mon côté c'est Krylin que je croise en 1er puisqu'il est mon chevalier pour m'emmener au bal :).
La météo est clémente, ni chaud ni froid ni pluie.
On arrive sur le parc et on croise rapidement Alain (que je reconnais bien) et Rodie (que j'aurais pu croiser sans le savoir … ta photo du who's who est trop loin !).

Donc partage de bisous (ça vous fait bicher les filles ?), et hop on file chercher le petit coin stratégique où on pourra poser nos sacs, suivre les relais, et proche de la zone de relais (qui, dit en passant, est très bien organisé).
Très vite le départ et Alain qui s'élance.
Nous autres, pendant ce temps, on fait blabla tranquillement : "objectif futurs, séances de cap, réussite des transferts des tortues sur les tee shirt …". A ce propos, je tiens à préciser un détail : Gigi - Tshirt Quechua - tortue à gauche, Alain - Tshsirt Deefuz - tortue à droite, Rodie – Tshirt Deefuz - tortue à gauche et Krylin - Tshirt Deefuz "sans manche" - tortue à gauche = unis mais chacun sa personnalité :-)
On est aussi très vite rejoint par Brubru et son garçon (trés mignon … le petit), puis Delphine (des kwaks) et Parisi. Ambiance amicale :-)

Arrive mon tour : comme je veux être sure de ne pas rater l'arrivée d'Alain je m'échauffe – de 15' et je me place dans l'espace relais assez vite. Et c'est parti a fond ! …100m . Et oui, juste pour flamber un peu sur le départ :) mais très vite je prend l'allure de croisière appropriée.
Je me colle derrière 2 nenettes qui papotent fastoche, alors que pour moi c'est la vitess'compêt', et un grand gaillard en Tshirt orange se met à ma hauteur (Benoit, ben oui on a finit pas faire causette, c'est long 8,5km). Donc on s'accroche, moi à lui et lui à moi on avance.
La première partie du parcours est un peu monotone : 2 km de ligne droite avec un peu de vent. Heureusement il y a quelques bateaux, des avirons, et Benoit pour me distraire :). Avant la fin du 1er tour on attrape un grand black , et je me retrouve au milieu de ces 2 gaillards : je leur dit que ça fait garde du corp, on se marre et on continue ainsi sans rien changer. Au passage devant la turtle, je les menace "je vous présente mes 2 nouveaux copains si vous me vaner encore… !" (parce qu'ils vanent ! hé hé hé) . Petite pause gobelet avant d'entamer la deuxième boucle, Le grand "orange" est toujours là, le grand "black" non, et je gagne un petit "Alain" : Mr vient se dé-tricoter les gambettes avec Ginettes , et ça c'est vachement bien (en plus il a un matos au top, je connais ma vitesse en direct : 10,4km/h wouaaaaaah :-). Dans le dernier km je lui signale que ça va bien, et hop, il devient mon "lièvre" à une allure carrément diiiiingue (pas loin de la vitesse du son me semble-t-il) . Merci beaucoup Alain, tu m'as bien motivé :). En revanche je n'ai pas bien suivi ton conseil de trotinage après course, j'avais plutôt envie de suivre la course . Tant pis pour moi, je serais lourdeaude sur la dernière boucle.
Donc on approchede l'arrivé, Alain me laisse seule prendre la boucle qui mène à la zone de relais avec un dernier encouragement "garde l'allure !" et je file, je sprint même sur les derniers 50m : cardio à 194 !
Top là dans la main de Krylin qui fonce à son tour …
Après , c'est relâche :), il n'y a plus qu'à attendre le passage de Krylin pour la photo, le passage de Rodie pour la photo, puis de se préparer pour la dernière boucle tous ensemble. Et là les filles, je vous dit pas le "pied" : j'avais mon escorte de beaux mecs rien qu'à môa !!!! Bon, il semblerait que mon allure était un peu juste, ils trépignaient pour "lâcher les chevaux" , ils ont néanmoins transpiré et c'est bien là le plus important :).
Je n'avais plus trop envie de courir (pas facile de reprendre après une pause de plus d'1h), une petite faim aussi, et il a fallu se motiver un peu (c'est rien que dans la tête, Ginette).
Alain et Rodie font la mou (si si, vous êtes suceptibles hé hé hé ) lorsque l'on se fait doubler par une équipe de nenettes, ensuite on se chahute avec une équipe en "vert", dont l'un des coureur est un peu à la ramasse, ils placent une petite accélération pour nous larguer à 2km de l'arrivée (mauvais calcul hé hé hé), ensuite il a fallu maitriser Alain qui partait en chasse d'une nenette avec une jarretière :) le coquin, et pour finir, on lance NOTRE accélération-à-nous pour "bouffer" les verts. Mission accomplie, nous finissons main dans la main à l'arrivée : le meilleur moment de la journée :-) (le Chablis mis à part)

Ensuite et bien c'est le picnic...

------------------------------------------------------------

Relayeur N°3 : Krylin

8H00
Je récupère Ginette, nous faisons route vers Choisy. Nous rejoingnons Alain et Rodie vers 8h45, un peu à la bourre. A peine le temps de prendre la température que déjà Alain est sur la ligne de départ. L’ambiance est à la bonne humeur, on ne sent pas la nervosité des autres courses auxquelles j’ai participé récemment.

Alain est parti pour 3 tours, pendant ce temps Brubru nous a rejoint accompagné de son fiston, Enzo, tout mignon tout plein. Fin du premier tour, Ginette préposée photographe n’a pas été digne de notre confiance, elle loupe le passage d’Alain lol. Bon, fô dire qu’il est passé très vitre notre Alain. Il est parti sur de très bonnes bases (14km/h). Mis à part les leaders qui ne sont pas venu pour amuser la galerie, les équipes sont assez folkloriques et on trouve tout les niveaux, répartis dans les mêmes équipes. Et revoilà Sedef, un membre du Kwak qui passe, çà va vite… lui et sa « sapotille team » termineront en 3h. Voilà Alain qui en termine son second tour, il a l’air toujours aussi bien, même s’il a un peu levé le pied, mais après une belle première boucle, il a trouvé son rythme de croisière.

Et hop, Ginette à l’échauffement, je me dirige vers la zone de relais pour voir un peu comment çà se passe. C’est pas mal organisé leur affaire. Et hop, voilà Ginette qui s’élance. Afin de ne pas trouver le temps trop long, elle s’est trouvé des compagnons pour l’accompagner. Elle a même pris le temps de bien les choisir ;-)

A son second tour, je m’en vais à mon tour…m’échauffer avec une inquiétude. Mon genou s’est réveillé mercredi et depuis, la douleur est persistante. Si çà ne tenait qu’à moi, je n’aurais pas couru aujourd’hui. Mais là, c’est l’esprit d’équipe avant tout. Je me suis donc préparé en conséquence : repos, anti-inflammatoire, genouillère, pommade chauffante juste avant la course et échauffement au petit trop agrémenté d’éducatifs pour faire travailler un peu le genoux. Pas d’alertes, jusqu’ici tout va bien… seul soucis : les jambes sont lourdes, je n’ai pas de jus.

Et hop, une tape dans la main de Ginette, qui a fini au sprint, et je m’élance à mon tour. Mes premières foulées sont difficiles et heurtées. Il me faut bien deux kilomètres pour trouver le rythme. En fait, j’ai la hantise que mon genou lâche, donc j’assure chacun de mes appuis. Une fois l’allure trouvée, çà va mieux. Sauf que les jambes sont lourdes. C’est bizarre, je n’ai pas couru depuis mercredi, mais c’est comme si j’avais couru 2 heures la veille. Je suis sur une base de 13,5km/h sur ce premier tour, je sens qu’il va être difficile de tenir sur les mêmes bases. Premier passage, et premiers encouragements de la Turtle team. Çà me booste et je continue de plus bel. Petite alerte au genou sur un virage, je temporise un peu. Enfin, je n’ai pas eu beaucoup le choix car sur la longue ligne droite opposée, je suis resté un peu scotché. Ce qui est bien dans cette course, c’est que les concurrents sont éparpillés sur tous le parcours, tout niveaux confondus. Pendant que certains sont dans leur premier tour, d’autres sont dans le second et puis pour quelques-uns, c’est déjà le dernier tour à quatre. Je me fais déposé par une équipe visiblement très affutée, sauf un des 4 qui semble être en apnée et littéralement traîné par ses collègues. Quant à moi, çà commence à devenir difficile, ma moyenne est tombé à un peu plus de 13km/h… au détour d’un virage, je croise Delphine (membre du Kwak) qui m’encourage, j’allonge la foulée pour terminer et peine à sourire aux tortues qui m’attendent. Je passe le relais à Rodie, content d’en avoir fini, et content de ne pas m’être blessé. Le genou a tenu, la fête fut belle… je termine sur un temps équivalent à 45 kekchose sur 10 kilo, c’est vraiment ma base.

Le dernier relais à quatre a vraiment été un super moment. Gros Bravo à GIGI qui a tenu un super rythme. On avait pas déclenché le Forunner, mais je pense qu’on oscillait entre 10,5km/h et 11km/h. on est parti crescendo, doublant quelques équipes çà et là… jusqu’à se faire dépasser par un groupe dont une des membres a, comment dirais-je, largement attiré notre attention et accéléré notre allure (je parle pour les garçons), bon blague mise à part, on est resté assez tranquillement à notre place, nous étalant sur toute la largeur du parcours pour éviter, au cas où l’idée viendrait à quelques uns, de nous dépasser. Vla ti pas qu’un groupe de fille nous dépasse ET nous dépose… je ne reviendrais pas sur notre réaction, Ginette l’a très bien décrite… lol
Sur les deux derniers kilos, on s’est un peu chambré avec l’équipe verte, qu’on a mis minable tout de même…

Et hop, dernier 400M à l’arrache et on termine main dans la main en 3h28 !
Voilà, voilà….
Ce fut un très bon moment, l’année prochaine il nous faudra plusieurs équipes de tortues !

L’après midi a été consacré au pic-nic avec les Kwaker… très sympas de retrouver des membres du forum comme Sedef, Brinouille, Lapepite, Delphine, et bien d’autres…
La suite, le relais de Rodie…

------------------------------------------------------------

Relayeur N°4 : Rodie

Qu'il avait fier allure notre Krylin au moment de terminer son relais. Moi je piaffais d'impatience, prêt à en découdre avec mes 3 tours, dont 2 en chevauchée solitaire et le dernier avec mes amis tortues.

Je pars très doucement, ce qui m'est confirmé par mes 4'51" au passage du 1er kilo ... ça démarre mal ! ensuite accélération continue, je dépasse quelques coureurs qui étaient partis avant moi hors du sas de relais, découverte des 4 km du parcours au cours de ce premier tour que je boucle en 18'15". Des bonnes sensations, mais les gambettes un peu lourdes. Alain m'avait prêté son Forunner, ce qui me permettait de connaître ma vitesse quasi en instantanné ... génial ce truc

Second tour un peu plus difficile à cause d'une profonde réflexion sur la stratégie à employer. Dois-je cavaler comme une fusée au risque de me mettre au carton et de mettre en péril le dernier tour commun ou ralentir un peu et en garder sous le pied pour finir à peu près normalement. Finalement, je choisis la seconde solution ... et bien m'en a pris au vu de l'état de certains relayeurs que nous avons croisés ensuite.
Je me suis calé derrière une équipe d'Asphalte94 qui finissait la course ... d'ailleurs je crois qu'ils en avaient un peu marre de m'avoir accroché à leur basques
Je boucle les 4km500 du second tour en 20'23", pour un 38'38" au chrono.

Je récupère mes 3 petites tortues et nous voilà partis pour notre dernier tour dans une ambiance très agréable de camaraderie potache, avec quelques tentatives de déstabilisation des équipes concurrentes et un vrai vrai plaisir de courir ensemble.

L'arrivée main dans la main, le chrono superbe et le pique-nique partagé ont terminé très agréablement cette belle journée. Sedef parlait d'ambiance kermesse et c'est vrai que ces quelques heures allongés dans l'herbe à siroter un Chablis bien frais et grignoter les victuailles amenées par Alain, Gi et Krylin étaient un vrai plaisir .... pas de question à se poser, l'an prochain on remet ça

2007-06-17 12:35:49 : tritortue : bis repetita ... - 1 photo - 15 réactions

Après une première expérience de tri, il y a un mois, à Pont Audemer, rebelote hier, à Val Saint Père, près du Mont Saint Michel. L’autre fois, la natation était en lac, cette fois-ci, ce sera dans la Selune, rivière qui se jette dans la baie.

Le départ est prévu à 20H45.

Arrivé sur place dans l’après-midi, c’est la désespérance -:( Il flotte, carrément. Pas une bruine, non. Il tombe des … sceaux ! Et en plus il caille.

On repère en voiture le parcours vélo : ce n’est que flaques et reflaques. J’ai presque envie de courir au D4 du coin pour acheter des garde-boues …

Quand à la rivière, elle est … vide !

Heureusement, le parcours CAP est superbe. Il se situe sur les « herbus », ces herbes grasses où paissent les moutons. La tondeuse a été passée sur notre parcours, on a l’impression d’être sur un green de golf.

Parfois, entre les grains, on aperçoit le Mont Saint Michel .

Le décor est planté, yapuka attendre le départ…

On se regroupe tous dans le « parc à vélo » vers 20H30. Une fois enfilée la combinaison néoprène, les choses vont déjà mieux : au moins, on n’a plus froid et on n'est plus mouillé. La marée haute est dans 30 mn. La rivière s’est largement gonflée maintenant. C’est ça la blague. Ils vont nous lâcher 750m plus haut, dans le courant.

On rejoint donc le point de départ en trottinant, ce sera l’échauffement.

Top départ. Comment décrire … Le jeu consiste à s’écarter de la rive pour profiter un maximum du courant. Je me lance dans mon crawl hésitant, plonge la tête dans l’eau pour découvrir une eau … NOIRE. On n’y voit goutte. Heureusement, comme dirait Coluche, c’est de la « crasse propre ». Il s’agit en fait des limons qui enlisent la baie. Impression un peu angoissante, mais autour l’organisation veille : kayak, plongeurs, zodiacs. On arrive rapidement au bout du parcours, reste maintenant à ne pas rater la sortie, car après, c’est le néant -:(

Je finis le parcours « natation » dans la poignée de queue, comme « dab ».

Transition vélo, il … flotte. C’est le confort absolu, ce parc : chacun à sa chaise. Une fois assis pour retirer la combi et enfiler les chaussures de vélo, on n’aurait presque envie d’y rester.

Mais on est en course, et c’est donc reparti pour 20 km de vélo. Au premier tour, je ne goûterai pas le paysage : mes lunettes sont trempées , je n’y vois rien. Par contre, je suis encore surpris du confort de la combinaison «trifonction» Même pas froid ;)

Le temps s’améliore, et là ça devient très agréable. Sur la fin, je sens toutefois quelques crampes au mollet, qui m’inquiètent un peu. Alors, je fais comme on m’a dit, je mouline, mouline …

Au bout de 40mn, mon parcours vélo est fini. J’aurai doublé … 2 femmes. Yesss !

Transition vélo CAP, on change les chaussures, troque le casque pour la casquette et c’est reparti pour 5km.

Et là, c’est la surprise. Aucune gêne, les gambettes répondent tout de suite. Et sur le green, c’est du pur bonheur. De plus, la boucle en zig zag à parcourir deux fois nous donne un spectacle fantastique : sur le plateau, ça coure dans tous les sens. Le soleil se couche, vous imaginez le spectacle. Je double 3 ou 4 concurrents et termine, heureux, sous les vivas des membres de mon club qui ont terminé la course depuis longtemps ou qui feront celle de demain..

Bilan ? toujours beaucoup de plaisir. Chrono très médiocre (content de la CAP tout de même) mais objectif atteint : je voulais faire cette année un ou deux tri pour prendre mes marques. L’année prochaine, je commence les entraînements natation en plus de la CAP, et donc tout ça va s’améliorer.

Et pourquoi pas refaire ce tri, mais cette fois dans sa version « Courte distance » : 2700m de natation (en fait 1500 compte tenu du courant), 40km vélo et 10 CAP.)

Maintenant, on se repose pour le « marathon relais des tortues » dimanche prochain. Ensuite, ce sera mon premier marathon à Toulouse fin octobre, mais ça, c’est une autre histoire …

AlainP

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net