La course à pied Les blogs courseapied.net : tortues

Le blog de tortues

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-11-05 19:11:00 : le semi de Bois-Guillaune

Ce deuxième semi, je l’ai décidé il y a un mois, suite à celui de ROUEN (1H45). En effet, je me suis aperçu que je n’avais pas fait ce premier semi « à bloc ». Alors, après une semaine de repos, reprise de l’entraînement pour le semi de Bois-Guillaume.

Un parcours bien sympa. Il débute dans les quartiers huppés de la ville pour ensuite passer au milieu des champs pour rejoindre la forêt verte. La suite est plus classique, mais plutôt plate et sans trop de virages. 2 boucles bien roulantes, je ne pouvais pas rater ça.

Départ à 14 heures, ça tombe bien, le brouillard vient juste de se lever. La météo est idéale : beau temps sec, 10°. Ceux du 10km, qui a débutté à 13H n'auront pas cette chance.

La première boucle se passe à merveille. En plus, j’ai des supporters. Pascal, un collègue, qui viens de terminer le 10K et qui m’encourage au départ et au 10ième, et Phox, qui tel zébulon, est présent au km 6 et 10. Je le reverrai même à l’arrivée. Je fais aussi une partie du parcours avec le gars du magasin de sport, qui a fait les templiers la semaine dernière et qui fait cette ballade de santé à mon rythme pour récupèrer ;)

Un seul problème : dés le départ, mon forerunner 305 (gps) me donne des infos totalement fantaisistes. C’est pas de bol, je perds tous mes repères sur cette course. Je l’arrête et le relance, il capera bien les fréquences cardiaques, mais pour la vitesse et les distances, tintin balpo ! Et en plus, en le réinitialisant, j’ai même perdu le chrono !

Je fini les 10 premiers km en … 46 mn ! C’est impeccable, exactement ce que j’ai prévu. Le cardio n’est pas trop haut : on va voir ce qu’on va voir au deuxième tour. Car maintenant, je vous l’annonce, j’ai prévu de finir en 1H38.

Au 13ième … patatras ! Ce que je craignais arrive : une forte douleur musculaire à l’aine droite. Ca m’est arrivé lors de mes 2 dernières sorties longues. Les 5 km suivants seront très pénibles. Je traîne la patte, la vitesse chute. Je me fais doubler, je me pose la question de l’abandon.

Le problème est le suivant : avoir mal, pourquoi pas, mais surtout ne pas « se faire mal », se blesser, quoi. C’est la première fois que je souffre en course. Pour passer le temps, je pense à … zouzou, et son UTMB. Ce que je vis, c’est que tchiche à côté. Donc … on continue.

Au 18ième, je m’aperçois que la douleur est plutôt stable, voire même moins forte. Le cardio a bien sur bien baissé maintenant. Je décide donc de relancer. Je suis perdu au niveau du chrono, on verra bien.

Je finis en 1H42, bien content car cela aurait pu être pire. J’améliore tout de même mon record perso de 3 mn.
Je suis bien cassé, les étirements, ce sera pour demain.

Question : cette douleur, c’est parce que je suis parti trop vite, ou bien c’est autre chose ?

Demain, nouvelle aventure. Je commence en club. Cette course conclut donc une année de progression, grâce aux conseils du forum, et surtout d’une amie du forum, qui m’a bien guidée pour mes débuts. Et aussi, bien sûr, aux encouragements des tortues.

Une passion est née … A suivre ...

AlainP

Les réactions

Par jepipote, le 2006-11-05 19:19:42
vraiment dommage cette douleur qui te géne , le chrono est quand même super, félicitation.
hervé

Par Sedef, le 2006-11-05 19:24:58
Bravo pour ta progression et pour ta lucidité en course.
1H 42, ce n'est pas donné à tout le monde.
L'entrainement, toujours l'entrainement...

Par L'Castor Junior, le 2006-11-05 19:31:39
Salut Alain,
4375 m de D+ sur un semi à Bois-Guillaume ? Tu n'as plus grand chose à envier à zouzou ;-))))))
Plus sérieusement, je trouve que, malgré ta blessure, ta perf' est excellente : gagner trois minutes à un mois d'intervalle, c'est fort !
L'inscription en club, et les entraînement structurés qui vont avec, devraient te permettre de progresser davantage encore.
Tiens-nous au courant !
L'Castor Junior_ki_va_peut-être_se_licencier_aussi...

Par alainP, le 2006-11-05 19:42:41
Ah L'Castor, je te suspecte d'avoir un programme qui fait bip dès que quelqu'un a déclaré plus de 3000m de D+ sur kikourou...
J'ai corrigé.
Effectivement, le GPS n'était pas de la sortie aujourd'hui. Dommage, car il m'a crédité d'une vitesse de pointe de 857km/h :) Et en plus, j'ai fait 245km, tu étais donc battu !!!
Bref, c'était pas son jour, je reverrai ça à l'occasion...

Par Chmat, le 2006-11-05 19:43:44
C'est un giga mega chrono !
Pour la douleur, je suis pas sûr qu'elle soit liée à ton départ rapide.
Ca va donner Issy : tu veux absolument pas payer l'apéro !

Par alainP, le 2006-11-05 19:51:41
Chmat, je me demande si cette douleur n'est pas due à un manque de PPG. Si c'est ça, ça devrait s'arranger avec le club.
C'est quoi cette histoire d'apéro ? Ah oui, le dernier arrivé paie parait-il. C'est pour ça que j'ai triché sur mon age pour faire votre course. Sinon, je partais un heure plus tard, perdu d'avance donc :)))

Par Chmat, le 2006-11-05 20:10:31
Les vétérans partent avant de mémoire.

Par alainP, le 2006-11-05 20:13:13
que je suis bête ! je me qualifiais d'office :)))

Par rodie, le 2006-11-05 20:52:53
Je résume, alainP à 1H42, Chmat aux alentours d'1H43 ... moi et mes 1H53, je peux me rhabiller. bon les mecs, vous prenez quoi à l'apéro, je vais passer la commande

Par liline, le 2006-11-05 21:46:26
Bravo Alain pour ta course, le semi du 03/12 tu le fais où ? :-)

Par riri, le 2006-11-05 21:56:09
super alain et toutes mes félicitations et améliorer son temps en si peu de temps c'est super ..

Par Colimaçon, le 2006-11-05 23:56:21
Si Zouzou passait par là, elle serait super contente pour toi et te féliciterait. Encore un peu de patience pour l'UTMB...
A+

Par ulysse, le 2006-11-06 03:59:02
bravo alain !! encore en progression

Par mielou, le 2006-11-06 09:32:38
étonnante cette douleur au 13ème...
mauvaise position ?
route bombée ?
petit défaut de statique ?
bref
des dizaines de raisons...
une petite visite chez un spécialiste pourrait te rassurer
bien joué le chrono

Par rodie, le 2006-11-06 10:04:41
on voit bien que tu es concentré sur ta course alain, quelle stature !!

Par hélène, le 2006-11-06 20:34:11
Bravo alain, c'était une belle course! va falloir chouchouter les gambettes... et le Forerunner, lol!

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Cliquez sur le graphique pour voir les données chiffrées de la séance.


plus que 1km100 ...


ça diraille, il semblerait ...


Les 5 billets précédents

2006-10-26 09:21:31 : Enfin une amélioration notable ! - 0 photo - 16 réactions

Bonjour tout le monde,

Depuis une quinzaine de jour j'essaie de trottiner à nouveau après plus de quatre mois de coupure totale pour cause de double TFL. Dans mon cas la douleur ne se manifeste pas à l'effort mais le lendemain et toujours lorsque je suis au repos.

Les premières tentatives ont été catastrophiques : même en courant 15 petites minutes tout doucement, j'avais tellement mal le lendemain sur tout la longueur du tendons que je devais prendre des anti-inflammatoires pour arriver à me concentrer sur mon travail.

J'étais d'autant plus dépitée que ces quelques minutes de course à pied avaient suffi à me rappeler pourquoi j'aimais tant courir : le plaisir était intact mais ces fichus tendons ne voulaient pas suivre.

Hier soir, après m'être massée avec du Voltarène, j'ai couru 28 minutes. Ensuite nouveau massage, puis bain à l'huile de massage Welleda (merci Delphine), et plus de trois litres d'eau répartis dans la journée...Et ce matin, on dirait bien que ça tient ! Ca tire très légèrement mais je sens bien qu'il n'y a pas d'inflammation, pour une fois.

Maintenant je prévois de reprendre très progressivement et de lever le pied à la moindre douleur, histoire de ne pas reproduire les mêmes erreurs qui m'ont conduite à un arrêt si long alors que je débutais à peine.

Je sais que ce n'est pas fini pour autant, que la TFL est sournoise et qu'elle peut revenir à tout moment si je ne suis pas suffisamment prudente. Mais je voulais faire ce petit billet pour remercier tous ceux qui n'ont cessé de m'encourager depuis bientôt cinq mois, tant chez les Tortues que chez les Tiendus ou ailleurs.

Un grand merci à tous donc...Riri on dirait bien que ton petit mot d'hier soir était réellement magique finalement !
--
Tortue Cestpasmoi

2006-10-22 20:52:28 : Foulée verte de Fontenay aux Roses - 1 photo - 13 réactions

Ce dimanche avait lieu à Fontenay aux Roses, dans le sud du 92, un 10 km, non labélisé FFA mais comptant pour le trophée des hauts de seine.

2 boucles de 5 km nous attendaient avec un parcours très pentu, car la ville est construite à flanc de colline. Le stade de départ et d'arrivée s'appelle stade du panorama, c'est un signe.

Aujourd'hui je courais avec Stéphan, un ami partenaire privilégié de 10 km, débutant en Cap mais promis à de belles performances à l'avenir.

Arrivée à 9H15, récupération des dossards, quelques piqures d'épingles à nourrice sur le torse ... ça réveille et un petit footing de pré-chauffage avant le départ (temps couvert, vent léger mais frais, pas de pluie).

Je ne sais pas ce que je faisais mais j'ai été surpris par le départ, je pensais que j'avais encore une minute devant moi. Bref le temps de reprendre mes esprits, Stéphan était déjà parti ... bonnes jambes ce matin et un parcours fait pour son gabarit, grand et pas lourd.

KM1 : ça part vite, ça descend, mais je ne veux pas tout lâcher, je sais ce qui m'attend après. 4'10"
KM2 : faux-plat descendant, je maîtrise toujours, on commence à reprendre les premiers essouflés. 8'30"
KM3 : faux-plat montant et énorme descente. juste avant de descendre je me porte à la hauteur d'un forumeur, gros gabarit très à l'aise sur cette partie du parcours, on se dit bonjour et il me largue. fin du KM3, ça commence à monter, je le rejoins et adios bonhomme !. 12'50"
KM4 : il faut remonter en 2 bornes de qu'on a descendu en 3, ça commence par un faux-plat montant assez long et ensuite c'est le mur de la rue Jean Lavaud, les premières défections commencent. technique, foulée plus courte, les yeux sur le bitume à 30 cm des chaussures ... ça passe, mais aux alentours de 19' au 4ème.
KM5 : faux-plat montant puis ligne droite plate. on recherche du souffle, on allonge un peu, un quartier d'orange et un gobelet,merci madame ... un peu moins de 24'

la deuxième boucle ressemble assez à la première. Quand ça descend je colle au train pour garder le rythme, des coureurs me dépassent mais j'attends mon heure ... et dès que ça monte, je reprends l'initiative (merci les entraînements dans le parc de Sceaux).
j'ai un peu perdu de temps dans cette seconde boucle dans l'ascension du mur et surtout dans la relance en arrivant en haut ... un petit peu de mal à me remettre.

Au final 48'30" pour moi et 47'30" pour Stéphan, c'est son troisième 47 cette année ... m'énerve

rodie

2006-10-20 09:31:45 : Une coupure...... au revoir les forumeurs... - 0 photo - 37 réactions

Bon et bien voila, c 'est provisoirement mon dernier jour sur le forum,snif

pour ceux qui ne sont pas au courant, j'ai changé de travail, et j'attaque lundi ce nouveau job, je ne pourrai donc guere me connecter en journée comme je le faisais si souvent actuellement.

j'essaierai de me connecter depuis la maison mais c moins évident...

alors je vous dit "au revoir" pour quelques temps...

je tacherai de faire passer de mes nouvelles par qq cappeurs dont j'ai les coordonnées privées...

Vous allez me manquer,sniffffffff

bouihhhhhhhhhhhhh
ouinnnnnnnnn !

Bisous

Titemarie

2006-10-16 21:27:06 : soleil d'automne - 4 photos - 9 réactions

Mardi dernier, lors d’un parcours nature de récupération après mon semi « Et en haut de ma montagne, alors que commençais à redescendre par la prairie, j'ai découvert la cathédrale illuminée par le soleil couchant. C'est ça les bienfaits de l'automne. Comme j'avais de la musique lyrique dans les oreilles à ce moment, je ne vous raconte pas le frisson. ». (extrait du post des tortues).

Peu de temps après, parisi répond : « AlainP : Cela devait être sacrément joli ce soleil levant , illuminant la cathédrale et je comprends aisément ton émotion !!!
Dommage que tu n'avais pas ton appareil photo »

Vendredi, je raconte ma nouvelle aventure sur le post :
« Parisi, hier, pour te faire plaisir, je suis retourné sur ma montagne avec l'appareil photo. En effet, sur ce parcours, en fin d'après-midi, il y a un court moment où on est pile poil au dessus de la ville avec le soleil couchant derrière la cathédrale.
Je suis passé ... trop tôt. Je termine le parcours et je me dit : c'est trop bête, je retourne pour faire la photo pour parisi. C'est reparti mon quiqui et j'arrive ... trop tard !
arghhhh
bref, 12 km, 350m de dénivellé, 1H20 pour ...rien. Je blague bien sûr, car je me suis bien amusé avec ce temps idéal. La semaine prochaine, je retente de faire la photo ... »

Hier, j’y retourne à la bonne heure mais … le soleil est caché par la brume.

Et ce soir, ciel dégagé. Je suis un peu à la bourre. Et hop hop hop, faut arriver à la bonne heure. L’échauffement sera sommaire. Il y a 130m à gravir. Hop hop hop, j’arrive 5 minutes avant le spectacle.

Et …. Oh !!!!

Parisi, voilà les photos que tu voulais.

Cette séance, je l’ai terminé par des fractionnés courts au stade, il faisait … nuit !

alainP

2006-10-15 15:24:48 : 20km dans la capitale - 3 photos - 30 réactions

Ma préparation avait été sérieuse pour ce 20km.
J'avais défini un objectif en fonction de mes possibilités (avec un peu d'ambition quand même) : 1h38.
J'avais même défini une stratégie : 25' les 5 premiers kms puis 24' par 5kms pour les suivants + 2 pauses de 30s en marchant aux deux premiers ravitaillements pour souffler.

Et pourtant ! On a beau avoir bien travaillé, être prêt physiquement, l'appréhension est toujours là. Pour moi ça a commencé la veille.

Mais bon, passons à cette belle journée de course.

5h50 : le réveil sonne. Je ne dormais plus de toutes façons.
La première mission sera d'avaler un petit déjeuner de circonstance : 150g de pain + 1,5 banane + 1 jus de pomme + 50cl d'eau.
J'en profite pour regarder la météo une dernière fois : nous n'aurons pas de pluie et la température à la fin devrait être entre 15 et 17°C. C'est un peu chaud, 5°C en moins et c'était parfait pour moi. Mais bon on va pas chipotter : il pleut pas et il fait pas 25°C : ce sont de bonnes conditions.
Je m'habille tranquillement. Prise de la FC de repos pour voir : 52. Excellent elle n'est pas tellement supérieure à d'habitude. En plus, à ce moment là je ne me sens pas stressé.

7h15 : si je veux être au RDV sous la tour Eiffel, il me faut partir.
Le voyage se fera en métro.
Déjà là, une petite boule commence à me serrer. C'est stupide je sais mais je ne maîtrise pas. Je regarde autour de moi pour repérer d'autres coureurs. C'est pas la foule du semi de Paris mais il y en a quelques uns quand même. Infiniment plus qu'à la Parisienne où je n'avais vu aucune coureuse et où je me demandais si c'était le bon jour.

8h : je suis arrivé à Bir Hakheim. Je repère un peu les alentours : les vestiaires etc.
Et là ça commence à déconner : en plus du petit stress, je me sens barbouillé. A ce moment là je suis même pas sûr de bien finir le 20km. Cela n'a sans doute fait que rajouter au stress.

8h25 : voilà le RDV. J'ai tout de suite reconnu la Pépite (je sais c'est pas dur). Comme quoi ça sert d'avoir un ballon à la Parisienne ;-)
Les autres sont ensuite arrivés au fur et à mesure.
J'aime beaucoup ces moments, c'est super sympa de discuter avec tout le monde et plus le temps de penser au stress. J'ai même vu Eric8 : il faudra qu'il vous montre, ses chaussures ont des aérations supplémentaires qui lui permettent un meilleur refroidissement.
Nous partons ensuite poser les sacs au vestiaire.
Bon vu que j'ai pas de dossard élite, il faut éviter d'arriver trop tard sur la ligne. Donc c'est parti on y va avec JP.

9h15 : début de l'attente.
Et là c'est le moment le plus difficile.
Je stresse, j'ai de plus en plus mal au ventre, j'ai froid (idiot que je suis de ne pas avoir écouté AlainP) à cause du vent et il faut attendre, attendre ...
Mais bon, les minutes ont quand même défilé et le départ a été donné avec un peu d'avance.
A ce moment là, je fais pas le fier, déjà car je me sens pas bien mais aussi parce que je ne suis pas sûr de faire une bonne course.
Heureusement JP est là pour faire passer le temps plus vite.
Nous n'avons pas le même objectif (il vise 1h27) donc nous ferons chacun notre course.

Dernière bricole : je n'ai pas assez humidifié le cardio : je n'aurai donc aucune donnée de FC. Mais il me reste les temps de passage :-)

Premier 5km
L'objectif était d'arriver en 12km/h de moyenne (5'/km) soit en 25'.
Premier km : ça monte ça monte oui mais quand est-ce qu'on cours ? Impossible de se faufiler, il n'y a pas de place. A la réflexion, j'aurais dû sans doute prendre les trottoirs après 500m.
Bilan : 6'04 : ouch. 1'04 de retard déjà pris dans la vue. Je pensais avoir du retard mais bon autant ... M'enfin, c'est pas grave, c'est pas la première fois que ça m'arrive : je sais maintenant que j'ai pas besoin de m'énerver, que c'est tout à fait rattrapable.
Au bout de 10mn, enfin, j'ai l'espace pour courir à la vitesse que je veux.
Sans avoir l'impression de courir vite, les temps sont super bons. 4'39 au 2ème, 4'30 au 3ème, 4'38 au 4ème. Je ne me suis pas mis dans le rouge, le parcours était en descente : une chance finalement.
Sans être dans le rouge, je sens quand même que j'ai produit un effort. Alors vu que j'ai rattrapé le retard, je décide de baisser le pied pour le 5ème. Bilan 4'47 (encore un peu vite finalement) et 24'40 pour ce premier 5km.
J'ai donc 20s d'avance.
A la réfléxion, je n'ai pas super bien géré ce départ et j'aurais pu mieux répartir mon effort : par exemple ne rattrapper le retard qu'en arrivant au 5ème km et pas au 4ème ...

2ème 5km
On arrive au ravitaillement. Comme prévu je prends une bouteille (en fond de ravitaillement) et je commence à marcher. 25s d'arrêt et je repars.
Maintenant je suis censé passer à la vitesse de 12,5km/h soit 4'48 au km et 24' pour les 5 kms.
Au 6ème je dois donc en théorie passer en 5'13. Résultat 4'56 : la moitié de l'arrêt récupéré dans le même km.
Km 7 : 4'48. Enfin !!!! J'ai réussi à faire 1km dans le bon rythme.
Mais ça n'a pas duré lol.
Km 8 : 5'02
Km 9 : 4'55
Ce n'est pas tant que je ne suis pas régulier, c'est que le parcours lui ne l'est pas du tout : ça monte ça descend et moi je reste au même rythme (enfin, c'est mon impression).
Deuxième ravitaillement juste avant le 10ème : 25s d'arrêt également.
Km 10 : 5'00 (au lieu des 5'13 normaux avec l'arrêt de 25s).
Total : 49'22
J'ai 38s d'avance sur mon tableau de marche.
Je note que les 50s d'arrêt ne m'ont pas été pénalisantes puisqu'elles m'ont permis de repartir avec plus de jus.

3ème 5km
Là se pose déjà le premier choix stratégique.
Dois-je déjà accélérer ? Suis-je bien ?
Au niveau souffle, je suis pas trop mal, mais j'ai pas trop de réserves non plus. Et au niveau jambes, j'ai pas de certitude qu'elles sont bien. Donc je continue à ce rythme là. Je verrais bien au 13ème si je suis bien.
Je me dis aussi que je peux rallentir un peu pour revenir dans une zone de confort car j'ai encore 38s d'avance. Au pire, si au km15, il ne me reste plus d'avance, je devrais être frais pour réaccélérer.
Je continue donc à mon rythme, mais il diminue un peu.
Km 11 : 4'50
Km 12 : 4'53
Km 13 : 4'48
Je ne sens pas en moi une trop grande réserve, je n'accélère donc toujours pas. En fait, ce qui m'a décidé, c'est que j'ai super chaud à la tête, signe que je suis en train de faire un effort et que si j'accélère, ça va pas être facile à finir.
Et là commence les tunnels, ça descend puis ça remonte, c'est pas génial ces trucs et ça a l'art de bien fatiguer les jambes. Je commence à les sentir durcir.
Km 14 : 4'54
Km 15 : 4'54
Soit maintenant 1h13'43. Il me reste encore 17s d'avance.

4ème 5km
Ravitaillement cette fois pris à la volée. Je suis pas bien doué pour boire en courant finalement. Enfin ça me fera quand même une gorgée, c'est mieux que rien.
Km 16 : 4'59
Ces fichus tunnels sont vraiment fatiguants. Sans avoir l'impression de baisser le rythme, je perds du temps et je sens de plus en plus mes jambes.
Pour ce qui est d'accélérer je ne le fais toujours pas. Je compte sur la gestion de mon avance, en me disant que j'accélérerai si je consomme totalement mon avance.
Chaque groupe de musique me redonne de l'énergie. En plus j'ai l'impression qu'ils sont placés à des endroits stratégiques.
Km 17 : 4'40
Oui là j'ai accéléré un peu.
Km 18 : 4'48
J'ai vu Fred qui prenait des photos. Ma voix porte encore, je ne suis donc pas mort :-) Mais c'est dur.
Km 19 : 4'42 La flamme rouge.
Je n'ai pas beaucoup d'avance mais je peux me permettre un dernier km en 5'05. Normalement ça passe. De toutes façons, je sens que si j'accélère je vomis.
Km 20 : 4'46
Soit 1h37'41. Avec un objectif à 1h38, c'est pas mal :-)
En tous cas je suis content de moi.

Je peux toujours avoir le regret d'avoir été collé à ma stratégie alors que j'aurais pu me faire plus mal. C'est vrai mais bon, à force de titiller la limite, on peux passer au dela et tout perdre.
Quelques mètres après l'arrivée, j'ai eu des débuts de crampe, ce qui m'a conforté sur le fait que j'avais bien estimé mes sensations, même sans cardio.

En résumé, je suis content de ma stratégie de course, du travail préparatoire, d'avoir atteint mon objectif. Mais un 20km ou un semi, même géré en fonction du niveau du moment, ça reste dur.

Chmat

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net