La course à pied Les blogs courseapied.net : tortues

Le blog de tortues

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-09-17 21:44:24 : trail à rallonge ...

Dans le cadre de la préparation à mon premier semi ( Rouen, le 8 octobre ), j’avais prévu de faire Paris-Versailles avec d’autres « tortues ». Cette course ayant été annulée, je me suis cherché un petit trail pour ce Week-End.

On m’avait proposé Compiègne, mais 35 km et 700D+, ça me semblait beaucoup. Si je faisais Compiègne, adieu le semi 3 semaines plus tard. J’ai donc trouvé une course plus raisonnable, le "trail des sapeurs-pompiers d’Ecouché", dans l’orne : 25 km et … un « certain » dénivellé (non précisé). La normandie est un « plat pays » …

13H30, c’est parti mon quiqui. Super beau temps, chaud même. J’ai pris le sac à dos avec ma potion magique, car il n'est prévu qu'un ravitaillement tous les 10 km.

Démarrage en ville, ça va vite ! Le premier km est franchi en 5’16. Je ralentis, on aborde alors la campagne et, au 3ième km, on passe dans le parc d’un château : FABULEUX. Le parc est truffé de sculptures. Je m’arrêterai presque pour admirer tout ça.

6, 7ième km, le rythme est pris. Paysage somptueux, yapuka.

Ah ! Un mur ! Mur de chez mur. Raide, glissant, vite franchi en marchant.

La route se poursuit. Je devise avec un couple. Lui revient du marathon du Médoc. Elle, prépare une course dans les prochaines semaines. Arrive le premier ravitaillement. Je les laisse ripailler, j’ai mes réserves. J’en profite pour ingurgiter un gel.

Les 10 km suivants seront difficiles. Des hauts, des bas, rien de très franc, mais changement de rythme permanent. Toujours des sentiers ombragés très agréables et doux.

A partir du 15ième, on est en « terra incognita » pour moi : jamais je n’ai couru aussi longtemps. Le rythme semble pris.

A partir du 20ième, que de la descente qu’ils disaient. Je suis avec une coureuse qui fera un marathon la semaine prochaine. Elle me prévient qu’elle va terminer tranquilous. Au 23 ième, je la quitte donc et accélère.

On nous annonce 26 km :au 25ième je lâche le frein et fonce jusqu’au … 28 ! Et oui, en fait, la blague du jour, c’est qu’on a eu droit à 3270m gratos.

Je termine en 3H05, à FCmax. Immense plaisir encore. J’ai l’impression que je n’ai pas tout lâché dans cette course.

Finalement, ce trail fera 38,270km et 420m de D+-. Sur 170 concurrents, il doit y en avoir une quarantaine derrière moi. Je dois être 20ième VH2 sur 28.

J’aurai passé une heure au seuil. Voilà quelque chose de rassurant pour le semi. Je me suis aperçu qu’on va beaucoup moins vite sur les chemins que sur le bitume.

Cela aurait été mieux si les organisateurs avaient annoncés le vrai kilomètrage dés le début, encore que cela m'a permis de me déchirer sur la fin.

En tout cas, je suis très rassuré pour mon semi, même si j’hésite encore sur mon objectif

alainP

Les réactions

Par liline, le 2006-09-17 21:48:18
Au castor fou on avait eu un km en moins.. cette fois la surprise est dans l'autre sens :-) En tout cas bravo !

Par Chmat, le 2006-09-17 21:49:18
Pour l'objectif, pourquoi ne pas tenter 1h50 ? (11,5km/h)
Avec possibilité, si c'est vraiment trop facile d'accélérer au 15ème km et de pouvoir faire jusqu'à 11,75km/h.

Par Chmat, le 2006-09-17 21:50:43
En tous cas, respect : bel effort.

Par ulysse, le 2006-09-17 21:54:11
bravo alain.je compte toujours sur toi pour les citadelles!!!
tu es en super forme, ton semi tu vas en faire une bouchee!!!

Par L'Castor Junior, le 2006-09-17 22:01:19
Ah, je comprends mieux à quoi correspondait cette sortie, bien rapide, que j'avais aperçue sur Kikouroù (n'hésite pas, d'ailleurs, à la "rattacher" à la course).
Plein de bonnes choses en tout cas pour la suite !
A+
Cédric

Par alainP, le 2006-09-17 22:19:54
Merci Cedric.
Ulysse, bien sur, les citadelles. Et 42km pour moi cette fois.
Chmat, je note ton idée. Ca m'étonnerai que ce soit "trop facile" en 1H50. Mais j'hésite encore. A voir dans les prochains jours ...

Par Chmat, le 2006-09-17 22:27:18
Question bête : il est plat le semi de Rouen ?

Par Colimaçon, le 2006-09-17 22:57:25
3h05??? Une heure au seuil??? Ouh là, ça commence à causer tout ça. C'est plus proche d'une prépa marathon que semi. Pour compiègne, c'était jouable si tu prenais le semi comme sortie longue et non comme objectif.
A+

Par ceto, le 2006-09-18 08:22:51
bravo,pour compiegne , il me semble qu il y avait 2 circuit donc un de 13 km,dommage, je l avait regarde, mais y aller pour courrir seule sa ne me tente pas

Par riri, le 2006-09-18 09:29:13
@alainP
ton séjour en montagne t'a été trés profitable et c'est tant mieux
amitiés

Par zouzou, le 2006-09-18 09:50:12
Ben c'est super ça Alain!!tu as la pêche dis moi ;-)
tu vas voir!tu nous feras un super semi!!!
bise a Sissi!!
zouzou

Par titemarie, le 2006-09-18 12:12:56
bravo Alain, c énoooooooooorme ce que tu as fait la !
mais comment tu fais pour courir 3h ! lol !
chapeau bas !

dire que y'a pas si longtemps tu te faisais déloger !!!

Par Calou, le 2006-09-22 13:24:53
Aussitôt que je vois le mot "trail", j'apparais !

Bravo pour ta performance !

Mais dis-moi : C'est bien 28,270 km qu'il faisait ce trail et pas 38,270 km, comme tu l'indiques ? Parce que là, t'es plus près du lièvre que de la tortue !!!

Pour les sculptures du château, moi j'aurai pas hésité..., je me serais arrêtée !
;o)
Calou

Par alainP, le 2006-09-22 18:37:42
oui, 28,270 bien sur

Par Chmat, le 2006-09-22 21:47:55
Les photos sont sublimes !!!!
Ca donne envie

Par Maxbault, le 2006-09-26 20:31:20
Super ton trail, cela me donne envie de le faire, l'année prochaine peut-être.

@+++

Maxbault

Par topperf.margny, le 2007-05-29 15:54:14
bonjour je m'appelle benoit guyard et je suis le gérant d'une boutique spé running a compiégne dans l'oise!

Voici mon blog n'hésitez pas a venir jeter un coup d'oeil et ainsi vous incrire a la newsletter,ça en vaut la peine!!!

http://topperf.margny.over-blog.fr

a bientôt!!

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Cliquez sur le graphique pour voir les données chiffrées de la séance.


le parcours


le chateau d'écouché


le parc aux sculptures


aille aille aille


bibi faisant le kakou devant le photographe ( km 22 je crois )


Ca parait moins rigolo ...


c'est .... fini !!!!


Les 5 billets précédents

2006-09-08 17:02:13 : Tomaçon et Jerrynouille au Luxembourg - 1 photo - 15 réactions

Ce midi, nous avions pris rendez vous Miss Brinouille et moi au jardin du Luxembourg pour une petite séance de seuil (4x1000m en 5'40 pour moi et 4'33 pour elle).

Première série, je termine avec plus d'une minute d'avance sur le temps prévu mais loin derrière elle. Brrrrr, il va falloir ralentir, parcequ'on ne va pas tenir longtemps comme ça.

Seconde, troisième et quatrième série, je tiens mon temps tandis qu'elle les fait entre 4'10 et 4'30. On a été un peu plus sérieux sur ce coup là, enfin moi car Brinouille a ce défaut qu'elle adore la vitesse. Certains badauds étaient hilares de voir une jeune femme lâcher un gros bonhomme en rouge (et tout rouge) dans un sens puis dans l'autre. Ca faisait un peu Tom et Jerry :-)

Du coup, j'ai fortement apprécié le long retour au bureau avec plein de détours supplémentaires pour éliminer l'acide lactique généré. Au fait, si tu nous lis Brinouille, j'ai l'impression que tu as changé quelque chose dans ta foulée. Mais vas savoir quoi? En tout cas, j'ai trouvé de quoi te ralentir la prochaine fois pour que tu respectes la vitesse prévue (cf photo en bas)... Non mais...

Colimaçon

2006-09-07 20:54:54 : Pas si mal, mais.... - 0 photo - 8 réactions


Y'en avait marre de ne pas courir (dernière sortie : le 5 juin), alors, bien que la tfl se fasse toujours légèrement ressentir, je suis partie courir...

On m'avait prévenue que la reprise pouvait être dure, je m'attendais à pire : j'ai trottiné tout du long (32mn), à 7.5km/h pour 143 de fc, alors qu'avant l'arrêt j'allais à environ 8km/h... les jambes un peu lourdes, mais pas tant que ça. Merci la piscine! Et les quelques randos de montagne aussi...

Bon, le "mais" maintenant : ben oui, la tfl est toujours là, la faute aux randos probablement. C'est vers la 30ème minute que la très légère gêne que je ressens constamment a commencé à augmenter, et j'ai senti que ca pourrait bien se transformer assez vite en douleur. Je me suis donc arrêtée tout de suite. 30mn, c'est bien suffisant pour une reprise! Pas une vraie reprise, d'ailleurs, car la prochaine sortie ne sera pas avant 10 jours.

J'ai fait bien attention à ma foulée, pour voir si j'avais tendance à "supiner", bien que l'usure de mes chaussures ne le révèle pas, à mes yeux au moins. Ben, je crois pas... Peut-être que mes chaussures ont un contrôle de pronation? Ce sont des adidas climacool (je les ai choisies au départ car c'étaient les seules dont j'étais à peu près sûre qu'elles ne me feraient pas mal à l'arrière du pied, je suis très sensible de ce côté-là, dès qu'il y a un renfort rigide c'est terrible...).

Bon, je ne suis pas passée par la case "ostéo", il va peut-être falloir. Ca ne m'étonnerait pas que j'ai le bassin pas en place... J'hésite car je n'ai pas d'adresse sûre dans le coin, j'ai des adresses d'ostéo mais je en sais pas s'ils sont pointus sur le sujet...

Enfin, ca a été une belle petite sortie très agréable, c'est déjà pas mal!

Hélène

2006-09-04 18:01:49 : les tortues testent leur nouveau jouet - 0 photo - 8 réactions

Me voilà de retour de Mégève. 3 semaines de montagne. 3 semaines EXTRAORDINAIRES. Bientôt, je vous livrerai le récit de mes ballades au Mont Joly, à Tête Rousse ou au Col du Bonhomme. Je vous raconterai peut-être un jour « mon » UTMB.

Non, ce que je vous raconte aujourd’hui, c’est le test de mon nouveau joujou dans mes montagnes rouennaises.

L’engin, c’est le Forerunner 305 : GPS + cardio.

Le parcours : une ballade en forêt au départ de chez moi, suivi d’un peu d’endurance au stade. Ce parcours, je l’ai fait samedi matin, mais j’ai passé le WE à programmer pour inclure les dénivellés et les courbes cardio dans KIKOUROU.

14 km en 1H30, avec une belle séance de seuil, ça donne ça :

http://www.kikourou.net/entrainement/ficheseance.php?id=37160

et ça :

http://www.kikourou.net/entrainement/ficheseance.php?id=37161


et enfin ça …

http://www.kikourou.net/entrainement/ficheseance.php?id=37162

C’est beau la technique …


AlainP

2006-09-03 14:42:28 : quelques photos de l'UTMB de notre zouzou ... - 6 photos - 8 réactions

Zouzou nous a raconté son aventure sur
http://www.courseapied.net/forum/msg/28610.htm

Voici quelques photos pour illustrer ...

Zouzou, j'ai vraiment été heureux de te rencontrer à cette occasion

alainP

2006-08-19 13:45:50 : Grey turtle en vallée d'Aoste - 31 photos - 9 réactions

Voici donc un petit résumé de mes vacances en vallée d'Aoste :

Le temps, d'abord, plutôt mauvais, froid, humide... Il est souvent tombé de la neige à moins de 2000m, et le zéro degré était souvent à moins de 2500m. On apprend vite ce que ca signifie, quand on loge à 1400m (en maison heureusement, pas en camping!) : brrrrrr....

Les ballades par mauvais temps en montagne, c'est pas marrant et ça peut même être dangereux... La prudence s'impose, pas question de faire n'importe quoi. Les quelques randonnées que j'ai faites l'ont été plutôt en basse montagne. J'accompagne quelqu'un qui connaît bien le coin, qui sait choisir des belles randos qu'on peut apprécier même par temps un peu couvert, qui connaît les chemins pour faire des boucles au lieu de simples allez-retour. Le manque d'entrainement fait que l'on a eu du mal à dépasser les 1300m de dénivellé. N'empêche que si on rajoute de longues traversées, ca finit par faire des randos assez longues!

4 août :
Toute petite ballade pour "dégourdir les jambes". C'est pas trop la forme, mais on se console en ramassant des framboise, des fraises des bois, des myrtilles... en se dépêchant pour éviter la pluie qui fint par arriver.

6 août :
Temps plutôt couvert encore. On part de Glassier, qui mérite bien son nom car il y fait toujours particulièrement froid, pour monter directement vers les prairies de l'Acqua bianca, qui tire son nom (eau blanche) de la couleur du torrent provenant des glaciers. On est sous le grand Combin, ça caille, on redescend assez vite les 550m de dénivellé pour rentrer manger à la maison, au chaud!

7 août :
Le temps est enfin plus clément, et on se décide assez tard (vers 9h) pour une rando dans la vallée où je loge, la Valpelline : on va vers la petite chapelle de Verdona, puis le col de l'Arpeyssaou (2494m) en passant par de magnifiques prairies fleuries : en particulier : gentianes diverses, arnica montana. De là haut (relativement), on salue de loin le Mont-blanc et les grandes Jorasses, qui pointent derrière les nuages. Il est de l'autre côté de la vallée d'Aoste, mais c'est bien le plus grand! belle vue aussi sur le Mont Velan, et les sommets tout proches, la Becca Morion par exemple, au dessus de laquelle plane un aigle royal... On redescend en passant par le mignon bivouac de la Liée, dans la vallée parallèle à celle que l'on a montée. Environ 1200 m de dénivellé.


9 août :
Cette fois on se décide pour une excursion dans le Parc national du Grand Paradis, dans l'espoir d'apercevoir des animaux. Ma "guide" choisit une excursion où on rencontrera vraisemblablement peu de monde, et qui sera plutôt constituée d'une longue traversée de la vallée, en direction de lacs. Ca commence quand même bien sûr par une bonne montée, mais après c'est relativement plat. Dans le montée plutôt raide, on croise un groupe de randonneurs à vélo allemands, qui ont malheureusement pour eux emprunté une route qui était en projet il y a quelques années, et qui était marquée comme telle sur les cartes, mais qui n'a jamais été terminée! Et les voilà obligés de descendre avce les vélos et les bagages par ce petit chemin escarpé... Une fois en haut,un premier petit lac, avec vue sur le glacier du Gran Paradiso, et cris de marmottes dérangées... Et voilà des chamois! On observe pendant quelques minutes un premier groupe, à la belle couleur caramel. Plus loin, un petit groupes de bouquetins, et puis, de nouveau, d'autres chamois. Rien que ces rencontres valaient le déplacement. On aperçoit aussi quelques marmottes. Il faut à un moment traverser un "clapey" de rochers, chose qui m'aurait plutôt angoissée il y a quelques années, mais qui m'amuse maintenant. On ne suit pas des marques de sentier, on improvise la traversée, en faisant attention à ne pas se retrouver bloquées par un rocher trop à pic, par lequel on ne pourra pas descendre. Ensuite, c'est déjeuner près du lac (lago Nero), en dégustant des tranches de lard gras, j'adore! J'ai malheureusement épuisé mes piles à force de photographier les chamois, plus de piles pour le lac et ses frères! Pour la descente vers la vallée, on emprunte un chemin où il y a bien plus de monde. Mais ca n'empêche pas de voir un chamois particulièrement peu farouche, à l'air blasé! Petit dénivellé pour aujourd'hui, 800m.

14 août :
On décide d'allez admirer la Grivola, encore une fois dans le parc national, en espérant que comme prévu, le temps dans le sud de la vallée d'Aoste sera plus dégagé que dans le nord. Il fait froid encore, on monte tranquillement par un joli sentier entre deux cascades, pour arriver d'abord à un bivouac, puis après un dernier effort, aux prairies se situant sous le sommet du Gran Nomenon, à côté de la Grivola, où paissent des vaches et se gèle un pasteur d'origine marocaine qui doit se demander ce qu'il est venu faire dans cet endroit glacial! Son chien vient nous quémander des restes de repas... On s'aventure un peu plus loin dans la prairie et les rochers juste sous la Grivola, pour mieux voir le calcaire jaune du Col de Belleface, puis on redescend par un autre sentier. Dénivellé environ 1300m.


Pour ce qui est de la tfl, bilan mitigé : certes je n'ai pas eu vraiment mal, malgré les longues descentes escarpées (en plus j'arrive à allez assez vite maintenant en descente, au début c'était piano, piano...), mais j'ai quand même ressenti une certaine gêne au niveau du tendon. Je massais à l'anti-inflammatoire avant de partir, et après à l'huile welleda, voire un glaçage si la rando a été longue. Etirements bien sûr le soir et le lendemain.
Donc j'attends encore une bonne semaine avant de reprendre la cap tout en douceur...


Hélène

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net