La course à pied Les blogs courseapied.net : tortues

Le blog de tortues

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-03-27 10:03:58 : ca repart pour entrainement sérieux

coucou les tortues !

alors drine qui nous fait un super 10 kil, hélène qui sort plus d'une heure trente, je vois que les troupes sont fidèles aux entrainements...

moi je m'y remets aussi dard dard !!!

normalemnet dimanche prochain cétait MON 10 kil que j'avais prévu mais bon pas assez d'entrainement et je serai pas la, mais l'envie est bien la...

alros ce sera que partie remise... le 23 avril pour un autre 10 kil...

vendredi soir me suis fait 45' endurance cool et dimanche j'ai fait du fractionné !

20' endurance + 6x 30/30 + 15' endurance récup

c "peu" comme 30/30 mais j'y vais mollo pour une "reprise" comme il faut

en tout cas quel plaisir de recourir, l'envie est de nouveau là et avec la chaleur d'hier cétait trrrrrop bon !

prochaine séance, mercredi et fini le midi rapide, maiantenant c le soir, a la douceur !

ce soir, ce sera juste 1h de vélo opur faire tourner les jambes...

bisous tout le monde et bonne journée

Marie

Les réactions

Par molokoi, le 2006-03-27 10:48:31
Coucou,
Bravo les filles je suis admirative,j'en suis pas encore la!Ce matin j'ai bien couru c'était génial!
Bonne semaine aux tortues et aux lièvres!!!
Fabienne

Par titemarie, le 2006-03-27 10:54:46
merci molokoi ! continue tu vas voir tu vas etre accroc

Par , le 2006-03-27 13:10:36
Je crois que c'est deja fait...je cours un jour sur deux,le jour de repos il me tarde trop de recourir si on m'avait dit ca un jour...quel bien etre et ce sentiment de liberté et puis je suis moins speed avec les enfants c'est tout bénéf!!!
Fabienne

Par titemarie, le 2006-03-27 13:13:29
ah oui ca joue sur le stress, moi aussi je suis plus cool et tolérante....

Par Delphine, le 2006-03-27 13:36:19
Ah bah voilà! Notre "tortue" Marie reprend du poil de la bête :o) C'est bien.

Par Colimaçon, le 2006-03-27 13:37:58
Vas y Marie, la motivation est revenue avec le soleil! N'oublie pas de lever le pied la semaine précédent ta course (1-2 sorties toutes en endurance de 40' maximum) et RIEN, PAS DE TENNIS, NI DE VELO LA VEILLE.

Par Cécile, le 2006-03-27 13:43:30
YEEEEEES, Marie is back! Les concurrentes du 10km du 23/04 (C'est où, au fait?) n'ont qu'à bien se tenir!

Par titemarie, le 2006-03-27 13:53:51
yes marie's backk !! ma course est a choisey dans le jura (39)
j'ai vu le parcours, y'a une cote a faire deux fois et deux descente donc

ca tombe bien mon parcours d'entrainement a des cotes
souvent je les fais a pied car c trop dur mais la vendredi je l'ai fait en courant, ouille ouille ouille ca tire les mollets mais ca muscle les fesses !! :-))) on a rien sans rien !!!!!!

oui coli, pas de souci, j'ai mon plan d'entrainemnet tout pres de moi et j'y reste fidèle
et promis, je ferai pas de tennis ni de vélo ni de natation avant la course...

delphine : vii le beau soleil me donne envie de ocurir et mes nouvelles fringues de course aussi !!! comme koi un simple corsaire a un pouvoir détonnant !!!

Par mallaury, le 2006-03-27 16:49:50
Tite Marie, c'est pas possible tu carbures à quoi ;o)

C'est vrai moi aussi j'ai hate d'essayer mon corsaire, et pis bientôt les tee shirts courts chic chic

Par titemarie, le 2006-03-28 09:19:41
mallaury a koi je carbure ? au soleil.... non je sais pas mais le printemps me donne des ailes. mon secret : un sommeil très réparateur....

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2006-03-26 22:44:38 : Va t'entrainer TorTue VA... - 2 photos - 17 réactions

Voici, amies tortues, l'histoire de mon 10km :
Samedi soir, récupération des dossards, j'ai un joli numéro, tout rond, le 200, espérons qu'il me portera chance. Je suis aphone, je tousse, le mal à la gorge se tasse mais je suis sure que je peux courir donc je pars pleine d'espoir... je voudrais faire 59mn59... Nuit très très courte (et en plus on nous vole une heure!).

Dimanche matin direction le départ.
Les filles seront "lachées" 5mn avant les garçons donc nous nous regroupons prêtes partir et là je repère LE ballon (je crois qu'on dit meneuse d'allure). Oui, un ballon vert qui indique le rythme pour qui aimerait faire son 10km en 1h (il y en a pour 50mn aussi). C'est décidé je vais essayer de le suivre et si je me sens bien au 8 ou 9ème, j'accélère.
J'ai bien aimé l'ambiance du départ, un peu de tension, de la musique, des coureuses qui sourient en voyant "ma" tortue, la moto et la voiture de début de course prêtes à partir (faut que j'en profite je ne les verrai pas longtemps!)
PAN c'est parti... je colle au train du ballon vert... tranporté par Olga. Je trouve que ça ne va pas très vite mais je m'astreind à le suivre... km1 je ne le vois pas passer, km2 non plus ... surtout que les garçons ont été lachés et passent en troupeau sur le côté gauche de la route! Un coup au moral leur allure !!!!
km3 aille aille pourquoi ça commence à tirer ???? Elle a accéléré Olga???? Ben non, c'est moi qui commence à ramer...
km4, je lache Olga, 10km/h c'est trop pour moi... tant pis, je le ferai en plus d'une heure... pas le temps de s'appitoyer, je sors le plan B = ne pas marcher, je veux le faire tout en courant !!!! Je me branche sur un rythme qui semble me convenir et je le garde ...
km 5 ils m'auraont laissé à boire???? YES je bois un coup et garde un peu la bouteille ...
km 6 je vois le ballon vert au loin, je sais que je ne pourrais pas le remonter... Des copains du club me doublent et m'encouragent, d'autres coureurs hommes aussi... sympa. Je me fais une "copine de course", on s'encourage...J'ai l'impression que je fais de mon mieux, que je ne pourrais pas aller plus vite, j'ai une petite pointe à l'estomac. Mes jambes iraient bien plus vite mais le souffle pffffffffff...178 / 180 au compteur...
km8, la seule petite côte, elle passe bien (elle a rien d'un coteau celle là), la vue sur la mer est splendide même si le temps est brumeux et poisseux.
km9 là faut y aller essayer d'accélérer il y a quand même des spectateurs restés pour les derniers qui nous encouragent, ça fait du bien... j'aperçois mon mari pour la photo CLIC CLAC, et voilà l'arche d'arrivée je vois en jaune le temps affiché 1:03:40 ... un petit peu de déception quand même, même si 15mn avant je me disais que je ne pouvais pas mieux faire...
Olga la meneuse d'allure est venue me retrouver, m'a demandé mon temps et m'a gentillement encouragée, joli geste. J'ai assez vite récupéré et me revoilà au même point... Objectif faire 10km en moins d'une heure!
Va t'entrainer tortue Va...

Et.... j'oublie pas de signer c'était DRINE

2006-03-26 21:40:41 : mon record de l'eure - 0 photo - 14 réactions

Dimanche dernier, c’est en piaffant que j’ai assisté au 10km de Rambouillet, mais pas question de me lancer car j’avais des examens médicaux dans la semaine.
L’université ayant déclaré ma tendinite terminée, je me suis décidé à m’engager sur mon premier 10 km. Ce sera Incarville, dans l’Eure, à 20 km de chez moi.
Tout seul cette fois…dommage. Mais je sais bien que les tortues sont là pour m’encourager.
Arrivée à 8H30 pour une course à 10H30 … ça laisse de la marge. Mon premier dossard aura le n° 251. Que faire pour attendre ? Marcher . Tiens, c’est pas bête. Les raideurs de ma vieille carcasse s’estompent. A retenir pour une prochaine.
10 H, je pars m’échauffer. Ouille, ça tiraille sur les gambettes. Etirements, retour un peu plus vite … aille, j’ai un peu mal, le moral n’est pas au mieux. Ces satanés tibias vont t’ils tenir ? Bon, on verra bien. Si douleurs, j’arrête immédiatement.
10H30 : paf, on part. Optimiste, je me place … dernier ! Ca marchouille, j’enclenche mon chrono sur la ligne.
Et c’est parti mon kiki. Ca démarre cool. Et bla bla bla, et bla bla bla. J’échange avec un petit groupe en leur demandant s’il y a un bizutage de prévu pour la première course. Ils préparent le marathon de Paris, et me rassurent : « non non, sauf si on fait moins de 50 mn. Dans ce cas, on doit refaire les 10km sans les pompes ». Tiens, ont-ils lu mon intention ? 50 mn, c’est sur cette base que je me suis entrainé.
Bref, on papote et … zut de crotte, 5mn45 sur le premier km. J’ai déjà pris 45s dans les dents. Encore que je ne suis pas épuisé, le cœur bat à 145, on est en endurance.
Bon, c’est pas tout, mais j’ai une course, moi. Je les lâche.
J’accélère un peu, le palpitant monte à 160-165 et tiens, voilà une côte. En plus, j’ai raté le panneau 2km, je ne sais plus exactement où j’en suis. Ca monte, le cœur aussi : 170, 175 … ça redescend, le cœur itou et, au troisième kilomètre … top chrono : 15mn10 ! J’ai presque rattrapé mon retard. Je vais trop vite, je me recale sur 5 mn/km, 165-170 pulses, et je vais rester à ce rythme jusqu’au 7ième. Et je double, je double, je n’arrête pas de doubler. Je suis bien.
Je suis maintenant calé sur 170, soit 90% de ma FCM. Et pas de douleur, une respiration profonde, ceux que je double commencent à haleter. Je suis toujours bien.
Les kilomètres défilent, la côte revient. Dernière difficulté, après ça descend puis c’est plat jusqu’à l’arrivée. C’est l’avantage de faire 2 boucles, on sait ce qui nous attend.
Je ralentis dans la côte, pour ne pas me griller. Et pourtant je double, je double, je double encore. Je suis le conseil de mon coach, et, à cette étape de la course, avale un tube de gel. Goût "pomme verte", berk ..
Arrivé en haut, je lâche le frein. Et hop, hop, hop … le palpitant passe à 175
Et je double, je double...
J’arrive au dernier kilomètre.
Je pars à donf. J’ai l’impression qu’un gars sur le côté a vu mon démarrage et me fait signe d’y aller calmos. Illusion ? En tout cas, je m'aperçois vite que je ne pourrai pas tenir 1 km comme ça, je ralentis un peu et, à 500 m, je me lâche définitivement.
Et niac niac niac, je double encore quelques coureurs. On est bête quand on a … 48 ans.
Je franchis la ligne, appuie sur le chrono …
Résultat …….. : 49mn33s. hé hé…C’est mon décompte, je ne connais pas encore le chrono officiel. A l’œil, il doit rester entre un tiers et un quart de la course derrière moi, que j’ai … doublé donc.
Le palpitant est monté à 187, quasiment ma FCmax. FC moyenne de la ballade : 168 ! 88% de FCmax. Et pas de souffrance…

Yessssssssss !!!!

Et bien voilà.
Moins de 50, pour ma première course, c’est dinguo.
Super heureux d’avoir bien géré la course, respectant scrupuleusement les conseils de mon coach : démarrer doux, me caler sur 12 km/h du 3ième au 7ième et lâcher tout sur la fin.
Super content d’avoir fait du vélo ces derniers temps quand je n’ai pas pu courir, ça m’a habitué au maintien des fréquences cardiaques élevées,
Super confiant pour mon mini-trail à Pâques : pourvu que les gambettes tiennent le choc.
Et une seule envie : recommencer …


alainP




2006-03-24 19:39:16 : Faites ce que je dis, pas ce que je fait! - 0 photo - 7 réactions


Qui c'est qui disait hier à lilly de ne pas faire trop souvent de sorties longues? :D

Eh ben oui, aujourd'hui j'ai couru un peu plus d'1h40, pour 12km...
Je n'étais pas partie pour ca, au départ, c'était ma seule sortie de la semaine, et puis je n'ai pas eu envie d'arrêter. Je me suis dit : continue, au pire tu rentres en marchant, c'est pas grave!

Donc, au bout de 6km, je me suis octroyé une pause flotte + marche un peu plus longue que la pause de mi-parcours habituelle, et par sécurité, j'ai emprunté le frein à mein de la rainette (ben oui, il ne lui sert presque plus! ;-) ) : interdiction morale de faire biper le cardio au retour! Pas si évident car c'était quasiment 6km de faux plat... Et bien, efficace, le frein, le cardio n'a bipé que 2 fois! merci Delphine! :D

Je n'ai quasiment pas regardé ma montre cette fois, en me disant que ce serait déjà beau de faire 12km, peut importe le temps. Au final, club seven jusqu'au bout des ongles, ca fait du 7km/h. A 145 de fc moyenne.

Bon, je sens que mes jambes vont avoir besoin d'étirements demain. D'habitude je n'ai jamais de courbatures mais là? On va bien voir. En tout cas je viens de m'enfiler 1/2 l de tisane en écrivant ce blog!

promis juré, je ne refais pas ca la semeine prochaine! :D

Grey turtle.

2006-03-19 16:04:57 : un trio à Rambouillet - 19 photos - 23 réactions

Allez je me lance, de retour de l'escapade rambouilletoise (c'est comme ça qu'on dit?) des tortues :-)
Pour moi le RDV de 9h était loupé, et là je me suis dit "heureusement qu'on a les tee shirts!!". Ca aide. Je retrouve donc tout ce beau monde vers 9h30, et nous voilà ensuite partis pour l'échauffement tous les 4 puisque le reporter photographe est de la partie. Retour, séance photos et placement sur la ligne. Maullaury et moi partons ensemble et Coli 7 minutes plus tard.
TOP le départ est donné, on allume les chronos et c'est parti! On adopte une allure qui nous convient à toutes les deux. Il y a du monde, du soleil, un joli cadre, bref c'est très agréable. Petit cafouillage dans les pointages intermédiaires car avec Mallaury on n'a pas vu les premiers panneaux! Premier pointage réussi au kilomètre 4 (22'32) APRES la côte qui a entamé un peu nos réserves. Les premiers hommes nous dépassent en trombe à ce moment-là (coup au moral!). Il y a deux boucles à parcourir, on revient donc au point de départ (coucou à Alain pour la photo!) et on loupe le km 5 pour le pointage. Nous courons toujours de concert.
Stop je m'arrête là comme convenu, je laisse à Mallaury le plaisir de raconter la suite et annoncer le temps de sa première course! Enfin avec la première estimation vous avez déjà une idée..

liline

Bon d'accord je raconte la suite, on continue donc ensemble avec Lilline le cardio à fond quand même, heureusement j'ai enlevé mes bips bips et Lilline aussi, encore une boucle à faire, et cette montée à se payer qui casse bien les jambes et la respiration, suivie d'un bon faux plat aussi histoire de nous achever. Sur le côté je vois une fille qui saigne du nez et qui a du stopper sa course en haut de la côte ! nous on est toujours au même rythme au milieu de tous et on s'accroche, on voit le km 8, c'est pas mal on doit être autour de 45mn, on va pouvoir faire nos 10 bornes sous l'heure, on attaque la côte qui tue à petites foulées, le faux plat, moi j'ai du mal à reprendre mon souffle mais ça descend et petit à petit on relance, on accélère, la ligne d'arrivée n'est pas loin, on repasse devant ma moitié et Alain, il reste un chemin en terre en montée à parcourir et c'est la ligne d'arrivée, on y croit, c'est dur ces derniers mètres, et on finit ensemble avec Lilline, c'était super de pouvoir courir toutes les 2 jusqu'au bout :o)
A l'arrivée on nous enlève nos puces electroniques, on a un sac avec de quoi boire et grignoter, une rose et un tee shirt et surtout la grande joie d'avoir fini en moins d'1h !

Mallau

Je m'y colle pour la partie masculine.

Je craignais une fois encore d'arriver en retard (ma grande spécialité). Et puis j'ai fait un crochet pour aller chercher Maya. Mais personne, tant pis, une autre fois.

10h08, départ des filles. Je reste avec Ric et Alain en me demandant bien comment j'allais les rattraper... Ben, je les ai trouvé mais après l'arrivée LoL! Le speaker la jouait guerre des sexes en invectivant les hommes à rattraper les femmes et viceversa.

Viens mon tour. L'avantage de m'être inscrit tôt, c'est d'avoir obtenu un tout petit chiffre côté dossard. Ca ne fait pas courir plus vite mais au bluf, ça permet d'imposer un peu de respect au départ. La preuve, je dois être le 15° à m'élancer. Mais quelle bêtise! J'étais entouré de coureur hyper rapides et je me suis calé sur leur rythme... Résultat : explosion du coli (pas piégé ouf!) au 3° kilomètre. Je ne me rendais pas compte que j'allais trop vite, surtout sans le son du cardio. La chute en a été que plus brutale. Donc au kilomètre 3, voilà un VHxx (3 ou 4) boitant qui me dépose sur place! En la suite a été à l'identique.

Kilomètre 5 : ravitaillement, une petite gamine de 6 ansme tend un petit gobelet d'eau... quasi vide! Mais elle a un si joli sourire que je n'ose pas le lui refuser. Et malgré mon surégime, j'arrive à extirper un "merciiiiii". Heureusement que je n'avais pas soif. Et puis Alain se met à courir à côté de moi quelques mètres. Il a la pêche! Aller, c'est reparti pour une boucle.

Kilomètre 7 : une maman qui se promenait avec ses 2 filles se met à encourager tous les coureurs. Je devais être proche du violet quand j'ai de nouveau libéré le seul mot en stock dansmon vocabulaire ce matin. Du coup ses filles l'ont interpellé pour lui dire : 'tu as vu maman, il y a même eu quelqu'un qui t'a répondu!'

Kilomètre 8 : Que c'est dur cette côte de la bergerie! Je double quelques féminines, aucune trace de Liline et Speedy Mallaury. J'en profite pour enrichir mon vocabulaire d'un "Allez accrochez vous, on y est presque" pour ceux qui sontencore plus violacés que
moi.

Dernier kilomètre : je retrouve Alain bondissant qui fait 200m avec moi pour me tirer encore un peu. C'est sympa. Je pense que ça l'a démangé de courir avec nous.

100 derniers mètres : je retrouve enfin les filles! Elles repartent avec une rose à la main. Je m'étouffe en riant intérieurement, en m'imaginant en demander une pour ma femme que j'ai réveillé ce matin. Tout compte fait, je n'ai pas osé...

Conclusion de cette course : mon genou n'a pas explosé, le chrono non plus d'ailleurs ;-) J'ai quand même gagné 5 minutes en 3 mois en fractionnant mais j'en visais 12... A refaire, une fois de plus. Pôgrave, on vit vieux chez les tortues et jegarde en repère ce vétéran tout souriant qui m'a donné un coup de froid au 3° kilomètre. A suivre....

Colimaçon

PS : dernière image pour J2C, son père et sa famille.

2006-03-15 19:33:59 : mal logé ? - 0 photo - 7 réactions

Grand beau temps en Normandie aujourd’hui, et une envie me taraude…
Depuis 3 semaines, je n’ai pas pu faire quelque chose de sérieux en CAP.
D’une part, j’ai un début de tendinite d’achille, confirmée par le podologue, et probablement due à des fractionnés un peu intenses sur piste. Pas bien méchante, mais à ne pas négliger.
D’autre part, depuis 3 ou 4 fois, au bout de 10 mn de footing, c’est la cata : les jambiers durcissent et là, pas moyen de continuer. On suspecte un syndrôme des loges. J’ai rendez-vous la semaine prochaine pour éclaircir ça.
Donc, pour l’instant, c’est vélo ou piscine. En vélo, je double les balades vallonnées que j’adore faire en course. Au moins, ça maintient le cardio, ça muscle les cuisses et …j’aime ça.

Mais aujourd’hui, je me sens en forme. Je décide donc d’aller au stade trottiner : l’avantage, c’est que je peux interrompre l’exercice à tout moment, je suis à 5 mn de chez moi.

C’est donc parti, avec mon nouveau cuissard (acheté à Quimper, n’est-ce pas hélène …) .
Sous un beau soleil, enfilons les tours (Chaque tour fait 800m).
1, 2, 3, …4 … tiens, c’est bizarre, je courre depuis 20 minutes et je n’ai pas mal au jambes.
5 … on accélère un peu pour voir … toujours rien.
Aller, on pousse un peu. 6, 7 en 4 minutes chacun, mon allure « spécifique » pour le 10 km.
8, on ralentit un peu, toujours rien au gambettes
Osons alors! 9 et 10 en 4 mn, 11 et 12 en 3mn45, et les derniers 400 au même rythme.

Au total … 10 km en …. 55 mn, échauffement compris !

Incroyable. Le cardio est bien monté sur la fin (jusqu'à 180, 95%), mais curieusement sans aucune souffrance. L’entraînement, le repos et les dernières sorties à vélo seraient-elles en train de payer ?

Deux petits tours de plus pour se calmer, suivies 20 bonnes minutes d’étirements

Bref, du pur bonheur.

Mais qu’en est-il des tendons et des loges, dans tout ça ?

Pour les tendons, côté gauche, plus rien, finitos ! Côté droit, on le sent encore, un peu plus qu’avant la course, mais rien de bien méchant. Donc glaçage et …à suivre…
Pour les loges, je suis de plus en plus convaincu qu’en fait, mes problèmes de tendons généraient une mauvaise posture responsable du gonflement des jambiers. Aujourd’hui, je pouvais enfin dérouler normalement le pied.

Donc, je touche plus à la CAP jusqu’à dimanche. Eventuellement une ou deux sorties en vélo d’ici là.

Et dimanche, je déciderai : si les tendons sont ok, si l'échauffement se passe bien, alors je fait les 10km de Rambouillet …
Sinon, je prendrai les photos.

AlainP

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net